Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Une marque collective pour informer du bouchage liège

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Une marque collective pour informer du bouchage liège

La filière du liège lance un dispositif pour sensibiliser le grand public aux qualités de ses produits et à leur recyclage effectif, avec un triplement des points de collecte d’ici à 2025. -

Un label supplémentaire va faire son apparition sur les contre-étiquettes des bouteilles de vin et spiritueux. Il est même déjà présent sur celles vendues sous les marques propres du distributeur Auchan. Les Professionnels du liège, autrement dit les bouchonniers réunis au sein de la Fédération française du liège (FFL) et de l’Association portugaise du liège (Apcor), lancent, en effet, la marque collective « Liège recyclable ». Ce dispositif s’intègre à la déclinaison en France de la campagne de communication internationale Intercork, avec la signature « Le bouchon en liège, le seul bouchon qui a tout bon », qui durera une quinzaine de mois. Il est destiné à sensibiliser le grand public aux qualités intrinsèques du bouchon de liège et à son recyclage effectif. En même temps, il permettra d’indiquer clairement que la bouteille est bouchée avec un obturateur en liège, ce qui concerne 70% du marché environ. « Une initiative unique au monde, visant à renforcer la filière de recyclage des bouchons en liège et à tripler d’ici à 2025 le nombre de points de collecte de bouchons en France, de plus de 2000 actuellement, dont 500 créés depuis début 2020, afin de mailler au maximum le territoire. Les consommateurs, qui sont 83% à préférer le liège, vont enfin pouvoir déterminer avec facilité et certitude si les bouchons des bouteilles qu’ils achètent sont, ou non, en liège », déclare Nicolas Mensior, président de la Fédération française du liège (FFL).

Faciliter le geste de tri

L’utilisation – gratuite – du logo sera soumise à un cahier des charges strict. Elle permettra de rappeler que le matériau est 100% recyclable et de faciliter le geste de tri en orientant les consommateurs vers le site recyclage.planeteliege.com qui recense les points de collecte chez les distributeurs, les cavistes, des associations, des producteurs de vins et spiritueux… « Avec plus de 60 millions de bouchons récoltés chaque année, ce qui représente près de 2 000 tonnes depuis 2010, le recyclage du liège est déjà bien ancré dans l’esprit des consommateurs, même si Citeo considère encore que la filière est en développement, remarque Jean-Marie Aracil, chargé de mission à la FFL. D’ailleurs, la France est le premier recycleur mondial de bouchons de liège. » De signaler que « ce n’est pas pour économiser la ressource, car il y a suffisamment de liège pour répondre à la demande mondiale et on ne risque pas d’en manquer ».

Des applications hors du bouchage

Les responsables de la profession en profitent pour rappeler le circuit réalisé par les bouchons récupérés. Ils sont valorisés à la tonne par la filière française qui les vend à un de ses adhérents. Ils sont alors réexpédiés au Portugal pour être broyés. Ils seront alors utilisés pour des plaques d’isolation phonique ou thermique ou des sous-couches de parquet dans le bâtiment, ou encore pour des objets de décoration ou des semelles de chaussures. « Que des applications hors du bouchage, par principe, pour tenir compte des différentes qualités des bouchons, et de la présence d’éléments étrangers, colles, polymères ou autres », précise Jean-Marie Aracil. Il évoque aussi d’autres solutions, plus valorisantes, mais encore au stade du développement. L’intégralité de l’argent récolté est reversée aux centres de collecte pour financer des actions humanitaires, caritatives ou en faveur de l’environnement, comme la plantation de chênes-lièges. Ainsi, 600 000 euros ont été redistribués depuis dix ans et plus de 6 500 arbres plantés en France.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Amorim vante le bilan carbone du liège

Economie circulaire

Amorim vante le bilan carbone du liège

Sur l’ensemble de leur cycle de vie, les bouchons peuvent compenser les émissions de CO2 des autres éléments de la chaîne de production, y compris des bouteilles en verre. - Lors du salon Viteff, consacré[…]

18/10/2021 | BouchagesVins
Mauco-Cartex en 4.0 avec Hipe

Profession

Mauco-Cartex en 4.0 avec Hipe

Estal lance deux collections de bouteilles 100 % recyclées

Technologie

Estal lance deux collections de bouteilles 100 % recyclées

Cacolac croit dans le vin en canette

Investissements

Cacolac croit dans le vin en canette

Plus d'articles