Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Star Beverages met le vin en canette

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Star Beverages met le vin en canette

L’entreprise girondine espère développer un marché balbutiant en proposant des tests à partir de 3000 boîtes de 187 et 250 ml. -

Aux Etats-Unis, le marché s’élèverait à 70 millions de dollars et aurait progressé de 70% en un an. Une croissance liée à un mode de consommation décomplexé et attribuée aux 18-30 ans. En France, et dans de nombreux pays dans le monde, Winestar commercialise une gamme de vins de Bordeaux et du Languedoc en canettes depuis 2013. Persuadé que le phénomène ne relève pas de l’hérésie et n’est pas une mode passagère, Cédric Segal, déjà à l’origine de la création de Winestar, a fondé Star Beverages à Castillon-la-Bataille, à 50 km de Bordeaux (Gironde). Ce prestataire, qui approvisionne Winestar, propose aux vignerons et aux négociants qui le souhaitent de conditionner leurs vins dans des canettes en aluminium de 187 ou 250 ml, une solution pour le 375 ml étant à l’étude.

Manchons rétractables

Pour ce faire, Star Beverages a fait fabriquer un monobloc avec une remplisseuse 12 têtes et un sertissage 4 têtes et qui intègre un système d’injection d’azote liquide afin de garantir une conservation optimale du vin. La machine affiche une capacité maximale de 9000 boîtes par heure. Le revêtement interne de celles-ci a été étudié spécialement par rapport aux caractéristiques chimiques du vin. En outre, la société possède d’une machine de pose de manchons rétractables qui lui  permet de proposer des petites séries, de 3000 canettes minimum. « C’est unique sur le marché et cela permet à tous les producteurs de tester ce nouveau format ou de répondre à des demandes particulières, à faire de l’événementiel, etc. », souligne Cédric Segal. Qui fait valoir que le sleeve recouvre entièrement la boîte et offre un rendu plus qualitatif que des étiquettes. « Ce qui peut passer avec des bouteilles n’est pas acceptable sur un packaging aussi moderne que la canette », avance-t-il.

Gains logistiques

« Avec ce nouveau format, le vin dispose d’une belle opportunité de recruter de nouveaux consommateurs », relève encore l’entrepreneur. De fait, les canettes permettent de goûter sans contrainte des vins dans un format abordable et autorisent de nouvelles occasions de dégustation. Sur le plan environnemental, comme les bouteilles en verre, elles sont recyclables à l’infini. Mais, en outre, elles génèrent moins de pertes liées à la casse, de même qu’elles se stockent et se transportent plus facilement. A cet égard, Cédric Segal annonce des économies de 15 à 40%.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La tonnellerie française résiste à la conjoncture

Résultats

La tonnellerie française résiste à la conjoncture

Modérée en 2018, la croissance est surtout due à l’évolution des ventes en France. - En 2018, les tonneliers français ont produit 670 000 unités, en croissance de 2%, pour un chiffre[…]

16/10/2019 | Vins
Au terme de leur formation, Verallia recrute neuf diplômés de son école verrière

Profession

Au terme de leur formation, Verallia recrute neuf diplômés de son école verrière

Saverglass pourrait reprendre la filiale belge du verrier Vidrala

Acquisitions

Saverglass pourrait reprendre la filiale belge du verrier Vidrala

L’environnement compte pour les consommateurs de vin

Profession

L’environnement compte pour les consommateurs de vin

Plus d'articles