Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Résultats

Œneo est porté par le bouchage

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Œneo est porté par le bouchage

Le groupe français a enregistré un chiffre d’affaires de 290 millions d’euros en 2019-2020, en hausse de près de 8%, notamment grâce au succès des bouchons Diam. -

Le groupe de bouchage et tonnellerie Œneo poursuit sa croissance. En 2019-2020 (exercice clos le 30 mars), il a réalisé un chiffre d’affaires de 290,3 millions d’euros, en hausse de 7,8% (+8% à périmètre et taux de change constants). Sur l’ensemble de l’exercice, la marge opérationnelle courante du groupe français devrait se situer autour de 15%, précise le groupe français dans un communiqué.

Effet prix du haut de gamme

La division bouchage a porté cette croissance avec des ventes de 195,3 millions d’euros, en progression de 10,3%, grâce aux performances des bouchons Diam sur l’ensemble des marchés mondiaux. « Outre l’effet volumes, la hausse du chiffre d’affaires provient également d’un effet prix, signale le groupe. Ce dernier est notamment lié au développement sur le haut de la gamme, illustré par le succès de la gamme biosourcée Origine et de gains de parts de marché auprès de clients prestigieux. » Sur le plan géographique, les meilleurs résultats ont été enregistrés en Italie, en Espagne, aux États-Unis et au Chili. Au total, le groupe a écoulé près de 2,4 milliards de bouchons en liège sur l’ensemble de l’exercice, ce qui constitue un nouveau record. Du côté de la tonnellerie (élevage), les activités de futailles et les grands contenants, sur la zone Amériques et en France, ont permis de dégager un chiffre d’affaires de 95 millions d’euros, en croissance de 3%.

Impact de la crise sanitaire

Sur la fin de l’exercice 2019-2020, Œneo a adapté son fonctionnement. Certains sites français, aujourd’hui rouverts, ont dû fermer temporairement afin d’assurer la protection des équipes, en particulier dans les régions Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté. « L’exercice 2020-2021 sera logiquement plus impacté par les conséquences de la crise sanitaire en cours, dont les effets négatifs sur la consommation mondiale de vin avec en particulier les fermetures des cafés, hôtels, restaurants, prévient le groupe. Cette baisse pèse mécaniquement sur l’activité économique et la visibilité des vignerons, ce qui peut les amener à décaler ou à réduire leurs investissements en élevage voire aussi à réduire le volume de mise en bouteille pour le bouchage cette année. » En conséquence, Œneo ne se livre à aucune projection sur son chiffre d’affaires et sa rentabilité.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le groupe Castel frères redynamise les bordeaux rosés avec Sub

Innovation

Le groupe Castel frères redynamise les bordeaux rosés avec Sub

Castel frères a fait confiance à l’agence de design Sub pour concevoir Borderelle. Avec cette nouvelle marque, le groupe viticole veut redonner du dynamisme au marché des bordeaux rosés. – Castel[…]

30/06/2020 | DesignVins
Verallia réussit sa première opération d’actionnariat salarié depuis son entrée en Bourse

Profession

Verallia réussit sa première opération d’actionnariat salarié depuis son entrée en Bourse

Le vin bio Oé minimise son impact

Stratégie

Le vin bio Oé minimise son impact

La barrique QTT de Seguin Moreau préserve la fraîcheur du fruit

Technologie

La barrique QTT de Seguin Moreau préserve la fraîcheur du fruit

Plus d'articles