Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Résultats

La tonnellerie stable en 2019

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
La tonnellerie stable en 2019

© Tonneliers de France - Michel Joly

Le marché du cognac et l’engouement pour les barriques de gros volumes contribuent à amortir le ralentissement de l’export. Si 2020 devrait être du même tonneau, en revanche, la crise du vignoble devrait se faire ressentir en 2021. -

Malgré un contexte mondial tendu, la tonnellerie française a tiré son épingle du jeu en 2019 et affiche des résultats stables. Les 58 adhérents à la Fédération des tonneliers de France ont vendu 658 000 unités pour un chiffre d’affaires de 494,4 millions d’euros. Grâce à d’un marché du cognac favorable, les ventes de fûts neufs dans l’Hexagone ont augmenté de 4,9%, alors que les marchés export, qui représentent 65% en volume, affichent une légère baisse de 2,2%. L’engouement pour les barriques de gros volumes explique une hausse de 4,5% en valeur. Le marché domestique augmente de 8,6% et les ventes export de 2,7%. La France continue d’occuper la tête du top 5 des marchés (35% en volume, 32% en valeur), talonnée par les Etats-Unis (28% en volume, 30% en valeur), suivis de loin par l'Espagne (8% en volume, 7% en valeur), l’Australie et l'Italie (6% en volume, 6% en valeur, dans ces deux pays). Les marchés européens confondus montrent une progression de 3% en volume et 8% en valeur, tandis qu’à l’exception de la Nouvelle-Zélande, ceux de l’hémisphère Sud connaissent tous un repli sur cet exercice. Quant au marché chinois, il est en net recul (- 27% en volume). « Nous avions redouté que 2019 soit une année difficile, notamment en raison des incendies en Californie puis en Australie, mais les résultats en Europe sont venus compenser les baisses sur ces marchés, commente Jean-Luc Sylvain, le président de la Fédération des Tonneliers. Malgré la crise sanitaire, nous nous attendons à ce qu’il en soit de même en 2020. En revanche nous sommes beaucoup plus inquiets concernant 2021. Nombre de nos clients vont être confrontés à des difficultés de trésorerie dues à la chute de leurs ventes. Il est peu probable qu’ils soient en mesure de nous passer les mêmes commandes. »

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Amorim traite les bouchons des effervescents

Technologie

Amorim traite les bouchons des effervescents

CorkNova est un système de purification des rondelles de liège, basé sur la vapeur d’eau, qui élimine les déviations sensorielles. - Après le traitement NDtech adapté aux bouchons des vins[…]

30/09/2020 | Vins
La consigne revient dans le vin

Economie circulaire

La consigne revient dans le vin

Le groupe Castel frères redynamise les bordeaux rosés avec Sub

Innovation

Le groupe Castel frères redynamise les bordeaux rosés avec Sub

Verallia réussit sa première opération d’actionnariat salarié depuis son entrée en Bourse

Profession

Verallia réussit sa première opération d’actionnariat salarié depuis son entrée en Bourse

Plus d'articles