Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Concours

Inessens et Gai France primés au Sitevi

Arnaud Jadoul
Inessens et Gai France primés au Sitevi

© David Nakache

L’imprimeur d’étiquettes et le constructeur de machines figurent au palmarès des trophées de l’innovation de la prochaine édition du salon, qui se tiendra fin novembre à Montpellier. -

Le palmarès des « Innovation Awards » du Sitevi, le salon des équipements et savoir-faire pour les productions de la vigne et du vin, de l’olive, des fruits et légumes, qui se tiendra du 26 au 28 novembre à Montpellier (Hérault), révèle trois tendances : le développement du numérique et de ses applications, la protection sanitaire plus naturelle des cultures et du vin ainsi qu’un besoin plus poussé de différenciation commerciale.

Lentille

Dans ce domaine, deux entreprises de l’univers de l’emballage et du conditionnement ont été primées. L’imprimeur d’étiquettes Inessens reçoit une médaille d’argent pour son système de « lentille de Fresnel », qui donne un côté attrayant aux étiquettes de bouteille, tout en favorisant la lutte contre la contrefaçon. Décor se présentant sous forme d’un dôme transparent doté d’effets lenticulaires, esthétiques et de profondeur, cette lentille est déposée à chaud sur une partie ronde, ovale ou carrée de l’étiquette, sur un film rythmé par un spot de repérage (insetting). Si le procédé est connu, c’est l’objet transposé, la lentille de Fresnel, qui est remarquable et qui permet ainsi un accès à coût moindre à une étiquette très sophistiquée pour des produits de masse. Un minimum de commande de 1 000 exemplaires est requis.

Encanneuse

Pour sa part, le constructeur de machines d’embouteillage et d’habillage Gai France obtient une médaille de bronze pour la MLE 4441 Can. Celle-ci est un monobloc linéaire compact de remplissage de canettes qui se compose d’une rinceuse, d’une tireuse électropneumatique à haute pression, d’un distributeur de couvercles avec injection de gaz et d’une sertisseuse monotête. Le bec de la tireuse, électropneumatique et spécifique à la canette en aluminium, injecte du gaz neutre pour inerter le contenant. L’ensemble assure un espace de tête pauvre en oxygène. La machine gère seule son nettoyage, qui, selon Gai France, permet d’économiser de l’eau. De 750 à 1200 canettes de 33 cl sont remplies par heure. Destinée au conditionnement de vins rosés, effervescents ou tranquilles, vins aromatisés ou sans alcool, cette « encanneuse » permet à des petits producteurs d’envisager ce nouveau format pour leurs produits.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La tonnellerie française résiste à la conjoncture

Résultats

La tonnellerie française résiste à la conjoncture

Modérée en 2018, la croissance est surtout due à l’évolution des ventes en France. - En 2018, les tonneliers français ont produit 670 000 unités, en croissance de 2%, pour un chiffre[…]

16/10/2019 | Vins
Au terme de leur formation, Verallia recrute neuf diplômés de son école verrière

Profession

Au terme de leur formation, Verallia recrute neuf diplômés de son école verrière

Saverglass pourrait reprendre la filiale belge du verrier Vidrala

Acquisitions

Saverglass pourrait reprendre la filiale belge du verrier Vidrala

L’environnement compte pour les consommateurs de vin

Profession

L’environnement compte pour les consommateurs de vin

Plus d'articles