Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

xTag remporte le concours Lépine 2019

Pierre Monnier
xTag remporte le concours Lépine 2019

© mobiLead

Le système de détection des allergènes inventé par Laurent Tonnelier a reçu le Prix du président de la République le 7 mai. –

Emballages Magazine en avait parlé dès novembre 2016 ! Grâce à la technologie xTag qui permet de créer « un profil d'informations personnalisées pour la gestion des allergies », les personnes sujettes à celles-ci pourront peut être bientôt ne plus scruter les emballages des aliments en faisant leurs courses. Lors de l'édition 2019 du concours Lépine, organisé pendant la Foire de Paris qui avait lieu du 27 avril au 8 mai, xTag a remporté le premier prix, soit le prestigieux Prix du président de la République. Pour cette édition, xTag concourait dans la nouvelle catégorie « univers connecté » du célèbre rendez-vous qui, du haut de ses 118 ans, totalise quelque 500 inventions.

Pictogrammes explicites

Conçu par le fondateur de Mobilead, Laurent Tonnelier, il permet à l'utilisateur de créer son profil en indiquant les substances auxquelles il réagit parmi les allergènes reconnus. Ce profil, confidentiel, est stocké sur une carte à travers un QR code et un tag NFC. Tout l’intérêt de l’invention est de croiser le profil utilisateur avec la liste des ingrédients d’un produit, en scannant son étiquetage par l'intermédiaire d'une application. En fonction du résultat, un ou plusieurs pictogrammes explicites confirment l’absence de danger ou, si une substance est détectée, le risque de réaction allergique. Autre avantage, ce dispositif peut être employé en ligne ou hors ligne afin d'éviter les désagréments des magasins où le réseau n’est pas optimal.

Le code-barres ne suffit pas

Dans l'immédiat, xTag ne peut pas fonctionner avec les produits tels qu’ils sont commercialisés aujourd’hui. Pour établir la liste des ingrédients – et donc des allergènes –, le système doit s’appuyer sur un QR code et non sur un code-barres qui se borne à l’identification d’un article pour en fournir le prix de vente. « Le code-barres classique ne suffit pas, il faut avoir un code plus riche qui contient d’autres informations. L’une de ces informations peut être la gestion des allergènes à même l’emballage. Nous travaillons, nous contribuons donc à la mise en œuvre de ces nouveaux marquages », a déclaré Laurent Tonnelier lors de la remise de son vase en porcelaine de Sèvres en guise de trophée.

Nouveau système de marquage

Une mise en œuvre qui a mené cet expert des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ainsi que de l’emballage connecté à prendre la tête d’un groupe de travail au sein de l'organisation de standardisation GS1. Ce groupe étudie un nouveau système de marquage se présentant sous la forme d’un QR code. Baptisé GS1 Digital Link, il permet de rajouter des informations telles que le numéro de lot, le numéro de série, la liste des ingrédients ou encore les dates limites de consommation (DLC) directement sur un produit. La solution de Laurent Tonnelier est donc, sans surprise, pleinement compatible avec le GS1 Digital Link, qui a été ratifié à l'été 2018. Ce standard n’attend plus qu’un premier industriel l’appose pour démultiplier les fonctionnalités portées par les emballages.

Découvrez l'article consacré à cette technologie publié dans Emballages Magazine en novembre 2016 ici.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Comment les applications accueillent-elles CodeOnline Food, la base de données de GS1 ?

Décryptage

Comment les applications accueillent-elles CodeOnline Food, la base de données de GS1 ?

Lancée le 7 octobre, CodeOnline se veut une plate-forme d’informations fiables sur les produits alimentaires. En collectant 35 informations consommateurs sur chaque article, l’initiative « va dans le bon sens »[…]

GS1 veut faciliter la transparence alimentaire avec CodeOnline Food

Stratégie

GS1 veut faciliter la transparence alimentaire avec CodeOnline Food

Carrefour déploie sa blockchain sur le camembert de Normandie

Innovation

Carrefour déploie sa blockchain sur le camembert de Normandie

Sans gluten, mais avec datura

Sécurité sanitaire

Sans gluten, mais avec datura

Plus d'articles