Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

« Vous avez dit usage unique ? », interpelle Michel Fontaine, président du CNE

Henri Saporta
« Vous avez dit usage unique ? », interpelle Michel Fontaine, président du CNE

Michel Fontaine est président du Conseil national de l'emballage (CNE).

© D.R.

Président du Conseil national de l’emballage (CNE), Michel Fontaine fait le point sur la conception et les fonctionnalités des emballages ainsi que sur les nouveaux usages. Un sujet complexe alors que sont publiés les différents décrets de la loi dite Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec), qui instaure une profonde réforme du principe de la responsabilité élargie des producteurs (REP) appliquée aux emballages. -

Emballages Magazine : Comme voyez-vous la question des emballages à usage unique à court terme ?
Michel Fontaine : Un emballage est conçu pour assurer les fonctionnalités nécessaires à la qualité d’un produit pour toute la durée contractuelle de vie du produit. Pas plus ! Un flacon de shampoing sera, par exemple, conçu pour que trois ans après son remplissage, le contenu ait les mêmes performances qu’au jour zéro. Ceci malgré les étapes de production, de transport, de stockage, d’exposition en linéaire, puis dans le cadre de vie et d’usage, chez le consommateur. Ce consommateur peut, selon les cas, utiliser son produit en une fois, un produit alimentaire par exemple, ou en plusieurs fois, comme notre shampoing. Certains emballages offrent d’ailleurs des fonctionnalités de refermeture et d’autres pas.
Vous avez dit usage unique ? Comme on le voit, cette notion apparaît très difficile à définir et utiliser, au sein de l’Union européenne comme en France… Surtout quand il faut préserver la condition[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un musée éphémère des plastiques à Madrid

Profession

Un musée éphémère des plastiques à Madrid

Pendant dix jours, EsPlásticos veut mettre en avant les différentes propriétés du matériau dans une structure en plastique, vouée à être recyclée. - « L’industrie des[…]

07/05/2021 | PlastiquesRendez-vous
« Nous visons 20 millions d’euros dès 2022 », annonce Patrick Bariol, directeur général de Léko

Profession

« Nous visons 20 millions d’euros dès 2022 », annonce Patrick Bariol, directeur général de Léko

Recyclage : Skytech mise sur la triboélectricité

Economie circulaire

Recyclage : Skytech mise sur la triboélectricité

 Loi Climat : « tournant » ou  « formidable gâchis » ?

Profession

Loi Climat : « tournant » ou « formidable gâchis » ?

Plus d'articles