Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Vers « un concours du pire emballage » ?

Henri Saporta
Vers « un concours du pire emballage » ?

© Syctom

Le Syctom dévoile les contours de son « Grand Défi » conçu pour réduire les emballages. -

Faut-il s’attendre à « un concours du pire emballage » en 2020 ? Le Syctom ne manque pas d’idées pour réduire les déchets. Présidé par Jacques Gautier, le syndicat de traitement des ordures ménagères de 85 communes franciliennes, dont Paris, a dévoilé, le jeudi 4 juillet, un « Grand Défi » doté d’un budget de 250 millions d'euros jusqu'en 2025. Le Syctom doit en financer « une part significative, le reste faisant l'objet d'un tour de table avec toutes les parties prenantes » afin que « le contribuable ne soit pas seul à payer ». Le premier volet sera soumis au vote des élus en octobre. La conception de ce plan d’action a réuni pendant plusieurs mois élus, représentants de producteurs, acteurs du traitement, associations et autres organisations non gouvernementales (ONG).

L’objectif ? Réduire la production de déchets ménagers, améliorer la collecte sélective et atteindre « zéro déchet non valorisé » à l'horizon 2025. Ce plan suppose une sensibilisation de « tous, des producteurs aux consommateurs » sur le tri à la source et la collecte sélective avec des informations sur le devenir des matériaux, des messages adaptés aux commerçants et artisans, des visites des sites de traitement ou encore des données financières sur le coût de la collecte et l'impact environnemental... Sont prévues des expérimentations en matière de fiscalité pour faire progresser la tarification incitative.

Formations

Des « éco-animateurs » rémunérés seront formés. Ces « ambassadeurs du tri » passeront de 40 aujourd'hui à 300 en 2021, puis 600 en 2025, soit environ 1 pour 10 000 habitants. « L’évolution des comportements passe par une formation de relais de proximité, notamment dans l'habitat collectif », explique le Syctom qui prévoit aussi des formations pour les bailleurs sociaux et privés et les syndicats de copropriété. Plus grand acteur public européen de la gestion des déchets, le Syctom traite chaque année, pour près de 6 millions d'habitants, 2,3 millions de tonnes de déchets dont 31% sont recyclés et 60% valorisés en incinération avec récupération de l'énergie.

Découvrez l'ensemble des mesures du plan d'action du Syctom ici.

Retrouvez la présentation du plan d'action du Syctom en vidéo :

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le CNE planche sur l’écoconception

Profession

Le CNE planche sur l’écoconception

Un guide méthodologique fait le point sur une dimension majeure de l’économie circulaire.   Alors que les emballages et les plastiques sont au cœur de l’actualité, le Conseil national de[…]

18/07/2019 | Réglementation
L’Assemblée nationale se penche sur les plastiques

Profession

L’Assemblée nationale se penche sur les plastiques

Le Conseil d’État approuve la Lec

Le Conseil d’État approuve la Lec

Élisabeth Borne à l'Écologie

Carnet

Élisabeth Borne à l'Écologie

Plus d'articles