Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Vers la fin des emballages plastique à usage unique ?

Arnaud Jadoul
Vers la fin des emballages plastique à usage unique ?

© Alpla/Texplast

L’Assemblée nationale a voté pour un « objectif de fin de mise sur le marché d’ici 2040 » dans le cadre de l’examen du projet de loi antigaspillage. -

Le 9 décembre au soir, lors de l’examen du projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, l’Assemblée nationale a voté un amendement donnant à la France un « objectif de fin de mise sur le marché des emballages plastique à usage unique d’ici 2040 ». Porté par des députés LREM, il concerne « tous les emballages alimentaires, les flacons, bouteilles, ce qui est partout dans nos placards pour l’usage domestique et industriel », a précisé Laurence Maillart-Méhaignerie (Ille-et-Vilaine). Avec ce dispositif, des objectifs successifs de réduction, de réutilisation ou de recyclage des emballages plastique à usage unique seraient fixés tous les cinq ans, jusqu’à mettre fin à leur mise sur le marché en 2040. Encore faut-il que cet amendement soit définitivement adopté au terme de la procédure parlementaire. Même si l’Assemblée nationale peut avoir le dernier mot, en septembre dernier, le Sénat s’était prononcé en faveur de l’interdiction avant de revenir sur son vote lors d’une seconde délibération.

Par ailleurs, en complément, un autre amendement fixe à 5% des emballages d'unités de vente le taux d'emballages réemployés mis sur le marché dans l'Hexagone en 2023 puis à 10% en 2027.

« Signal fort »

Mais cette mesure d'interdiction future des emballages plastique à usage unique a déjà donné lieu à une multitude de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un plaidoyer de la Fnade pour le recyclage des papiers

Profession

Un plaidoyer de la Fnade pour le recyclage des papiers

L’organisation professionnelle indique soutenir les projets de VPK et Norske Skog et surveille le dossier Chapelle Darblay. - Dans un communiqué en date du 17 juin, la Fédération nationale des activités de la[…]

18/06/2021 | PapierCarton ondulé
« C’est en période de crise qu’il faut investir », estime Jean-Louis Louvel, fondateur de PGS

Entretien

« C’est en période de crise qu’il faut investir », estime Jean-Louis Louvel, fondateur de PGS

Le banderolage passe au papier

Economie circulaire

Le banderolage passe au papier

De l’emballage sur VivaTech

Innovation

De l’emballage sur VivaTech

Plus d'articles