Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Vers des lignes 100% numériques dans le carton ondulé ?

Vers des lignes 100% numériques dans le carton ondulé ?

Une plate-forme de façonnage numérique Euclid 5 d'Highcon.

Highcon et EFI ont signé un accord de partenariat qui permet d’intégrer les fonctions de rainage par impression 3D et de découpe laser au flux de production des produits imprimés sur des presses jet d’encre. -

Disposer d’une ligne de production 100% intégrée, où le paramétrage est effectué à partir d’un seul poste de commande pour décider de l’impression, mais aussi de la découpe et du rainage, le tout en numérique, donc en changeant de format et d’impression aussi facilement qu’on le souhaite. Une ligne où il suffit donc d’entrer de la matière première d’un côté pour sortir quelques secondes plus tard, de l’autre côté, un emballage parfaitement imprimé, découpé, rainé. Ce qui s’apparente à un rêve pour tout imprimeur, et qui malgré les nombreuses tentatives n’a pas encore eu lieu dans le carton plat, le souple ou encore l’étiquette, pourrait bien se réaliser dans le carton ondulé, qui compte pourtant parmi les derniers grands secteurs de l’emballage à être investi par la révolution numérique. C’est en tout cas tout le sens de la démarche d'Highcon et Efi qui ont conclu un accord de partenariat mondial.

Résine 3D 

Le premier développe des plates-formes permettant de rainer et découper une feuille en carton pour la transformer en emballage alors que le second compte parmi les pionniers de l’impression numérique de plaques de carton ondulé. Sur les machines Highcon, les opérations de rainage et découpe sont réalisées respectivement avec des formes en résine appliquées par impression 3D et au laser, de manière à éviter de modifier l’outillage à chaque fois que l'on change de format. Les presses Nozomi déploient quant à elles un moteur d’impression jet d’encre. Dans les deux cas, les procédés conviennent à la production de petites et moyennes séries, répondant ainsi à l'une des principales demandes des industriels, confrontés à la baisse persistante des volumes des lots commandés.

L’accord porte sur la possibilité, pour les clients d’Highcon, d’intégrer aux logiciels Euclid et Beam, qui gouvernent le fonctionnement de ses machines, les suites Efi MarketDirect PackCentral et Auto-Count 4D, permettant ainsi de « connecter » l’impression à la découpe dans le cadre d’un flux de production numérique bidirectionnel. 

Une solution de bout en bout de ligne

Les deux entreprises annoncent être en contact avec « un groupe commun de clients principaux », ce qui laisse entendre que des essais pourraient avoir lieu.  « Nous sommes ravis de travailler avec Efi pour créer une véritable solution numérique de bout en bout de ligne. Les plates-formes Nozomi et Beam, associées à une automatisation des flux de travail répondront aux besoins du marché en matière de durabilité et d'efficacité de fabrication de l'industrie 4.0 », a indiqué, en marge de cette annonce, Shlomo Nimrodi, Pdg d'Highcon.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Economie circulaire

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Les hausses très brutales des matières premières favorisent l’intégration de plastiques recyclés. - Pour Thierry Bonnefoy, peu de chance que le bilan de 2021 ressemble à celui de 2020, un bon[…]

26/02/2021 | BoissonsTous secteurs
Neutralité carbone : au tour de Sealed Air

Economie circulaire

Neutralité carbone : au tour de Sealed Air

Marceau et iFollow créent un AMR

Technologie

Marceau et iFollow créent un AMR

Bobst sérieusement impacté par la crise

Résultats

Bobst sérieusement impacté par la crise

Plus d'articles