Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Urby collecte les déchets des professionnels en ville

Tiziano Polito
Urby collecte les déchets des professionnels en ville

La filiale de La Poste et de la Banque des territoires, qui a noué des partenariats avec les spécialistes du recyclage Recygo et Veolia, se targue de proposer un service plus en phase avec l'environnement. -

La logistique dite du « dernier kilomètre », à savoir celle qui consiste à livrer les professionnels dans leurs échoppes ou supermarchés, et les particuliers chez eux, est sans doute l’une des plus complexes et des plus coûteuses. On peut y ajouter celle dite du « premier kilomètre » dès lors qu’il s’agit d’enlever les produits chez les uns et les autres. Filiale de La Poste et de la Banque des territoires, Urby se présente comme un spécialiste de cette activité. L’entreprise s’appuie sur des centres de mutualisation de 2000 à 4000 m² situés en périphérie des villes et sur des espaces de logistique urbaine de 200 à 400 m² en centre-ville. Afin de limiter ses émissions, le prestataire collecte les marchandises et organise les livraisons dans les zones urbaines denses avec des véhicules électriques roulant au gaz naturel, voire des vélos cargo.

1100 litres par semaine

Si la livraison constitue le cœur de son activité, Urby ajoute désormais à son offre un service de collecte de déchets à destination des professionnels. Sont concernées toutes les entreprises qui produisent plus de 1100 litres de déchets valorisables par semaine, obligées, depuis mars 2016, à la suite de l’entrée en vigueur de la loi relative à la transition énergétique, d’en effectuer le tri. Urby collecte cinq types de matériaux recyclables : le plastique, le carton non souillé, les bois de classe A (non traités) et de classe B (non dangereux), le verre ainsi que les métaux non ferreux. Une fois collectés, les déchets triés sont pesés et stockés dans ses centres et répertoriés via l’émission d’un certificat réglementaire. Ils sont ensuite adressés vers les centres de recyclage gérés, en l’occurrence, par Recygo, filiale de La Poste et de Suez, en Île-de-France, et par Veolia dans le reste du pays.

« Avec la montée en puissance des livraisons urbaines, la gestion des déchets est un sujet environnemental majeur. Elle passe par une réponse ciblée et adaptée à chaque activité professionnelle. En combinant la livraison de marchandises et la collecte des déchets, nous limitons les kilomètres à vide et contribuons à améliorer le bilan carbone de nos clients », explique Frédéric Delaval, directeur général délégué du réseau Urby. Le grand magasin de décoration toulousain Midica compte parmi les premiers clients. 

Urby est présent dans 21 villes dont 19 métropoles en France.

 

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Mir et Logitrans s’associent en vue de développer un transpalette autonome

Stratégie

Mir et Logitrans s’associent en vue de développer un transpalette autonome

Les deux constructeurs danois estiment que le marché a un réel besoin en terme de déplacement automatisé de palettes. Elles vont mettre au point un chariot 100% robotisé et un semi-automatique. -[…]

Les machines italiennes renouent avec la croissance

Profession

Les machines italiennes renouent avec la croissance

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Investissements

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Heidelberg réintègre le SDAX

Résultats

Heidelberg réintègre le SDAX

Plus d'articles