Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Unilever vise 100 000 tonnes par an de plastique vierge en moins d’ici à 2025

Unilever vise 100 000 tonnes par an de plastique vierge en moins d’ici à 2025

Le groupe de biens de consommation annonce de nouveaux engagements plus stricts dans le domaine de la réduction de ses déchets en plastique. -

Diminuer de moitié son utilisation de plastique vierge en réduisant de plus de 100 000 tonnes l’emploi absolu d’emballages plastique – sur un total de 700 000 actuellement – tout en accélérant le recours à du plastique recyclé ; contribuer à la collecte et à la transformation de plus d’emballages plastique qu’il n’en vend : quelques jours après Coca-Cola, le groupe de biens de consommation Unilever annonce dans un communiqué « de nouveaux engagements ambitieux visant la réduction de ses déchets plastique et la contribution à la création d’une économie circulaire pour les plastiques ». « Cet engagement fait d’Unilever la première grande entreprise mondiale de biens de consommation à s’engager dans une réduction absolue des emballages plastique dans l’ensemble de son portefeuille », proclame même l’industriel. « Le plastique a sa place, mais pas dans l’environnement, expose Alan Jope, le Pdg du groupe anglo-néerlandais. Nous ne pouvons éliminer les déchets plastique qu’en agissant rapidement et en prenant des mesures radicales à tous les stades du cycle du plastique. »

Approche à repenser

Le propriétaire des marques Dove, Knorr, Ben & Jerry’s, Lipton, Amora, Magnum, Signal et Omo affirme être déjà en bonne voie pour respecter ses engagements précédents à s’assurer que tous ses emballages plastique seront réutilisables, recyclables ou compostables et à utiliser au moins 25% de plastique recyclé dans ses emballages d’ici à 2025. « Cette action exige de repenser fondamentalement notre approche en matière d’emballage et de produits. Elle nous oblige à introduire de nouveaux matériaux d’emballage innovants et à développer les nouveaux modèles commerciaux, comme la réutilisation et la recharge, à une vitesse et à une intensité sans précédent », ajoute le patron d’Unilever.

Concept « less, better, no plastic »

Le groupe profite de cette annonce pour rappeler la démarche qu’il a engagée en 2017 en matière d’emballage plastique avec le concept « Less, Better, No Plastic » (moins de, meilleur, aucun plastique). Ainsi a-t-il exploré de nouvelles façons d'emballer et de livrer ses produits – y compris les concentrés – à l'instar de son format Cif Eco-refill qui élimine 75 % de plastique, et les stations de recharge pour shampoings et détergents de lessive, déployées dans les magasins, les universités et les distributeurs automatiques mobiles en Asie du Sud-Est. Sur le plan du « meilleur », il cite un nouveau pigment détectable utilisé par les marques Axe, Lynx et TRESemmé, et la « Festival Bottle » de Lipton, à 100% en polyéthylène téréphtalate recyclé (rPET) et collectée grâce à un système de consigne. Unilever évoque enfin son adhésion à la plate-forme Loop.

Groupe de biens de consommation basé à Londres (Royaume-Uni) et Rotterdam (Pays-Bas), Unilever possède quelque 400 marques présentes dans plus de 190 pays, emploie 169 000 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires de 51 milliards d’euros en 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Quand Packitoo révolutionne le devis avec Hipe…

Exclusif

Quand Packitoo révolutionne le devis avec Hipe…

Grâce à l’intelligence artificielle, le configurateur Holistic Instant Price Engine permet à un fournisseur d'emballage de délivrer instantanément un prix totalement fiable. - Hipe ! Derrière[…]

18/10/2019 | Stratégie
xTag surfe sur le succès

Sécurité sanitaire

xTag surfe sur le succès

Pagès Group se développe en dehors de l’IML

Acquisitions

Pagès Group se développe en dehors de l’IML

Les prix des plastiques en septembre 2019

Indicateurs

Les prix des plastiques en septembre 2019

Plus d'articles