Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Une nouvelle usine pour Cellulopack

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,
Une nouvelle usine pour Cellulopack

A Campsas, Cellulopack dispose d'une réserve foncière pour accompagner sa croissance.

Le spécialiste de la cellulose moulée haute densité investit 5 millions d’euros pour répondre à la demande. -

Installé à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne) depuis sa création en 2013, Cellulopack a lancé le chantier d’une seconde usine située à une vingtaine de kilomètres, à Campsas. Spécialisée dans les emballages en cellulose moulée haute densité, en pâte vierge ou recyclée, l’entreprise dirigée par Olivier Mas est portée par la transition écologique et la recherche d’alternatives aux plastiques ainsi que par l’inflation des coûts de transport qui rend les productions chinoises beaucoup moins compétitives. Tourné vers la recherche et développement (R&D) et les produits à valeur ajoutée en petites et moyennes séries, Cellulopack fabrique, en effet, trois grandes lignes de produits : les porte-gobelets pour la vente à emporter, les barquettes thermoscellées Restokcompost pour la restauration et les spécialités. Des spécialités parfois très pointues comme ces billes biodégradables contenant des larves de trichogramme. Ces billes sont lâchées par drone sur les champs de maïs pour lutter contre la pyrale dans le cadre de l'agriculture biologique.

Contact alimentaire

Fort de 30 salariés, Cellulopack réalise un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros. Un montant à rapporter à l’investissement : 5 millions d’euros ! Olivier Mas boucle actuellement le financement qui passe en partie par le plan France relance piloté par les pouvoirs publics. Tout en spécialisant la nouvelle usine sur la pâte vierge, un choix stratégique pour garantir l’aptitude au contact alimentaire, Cellulopack compte développer ses trois marchés d’origine et y ajouter un quatrième : les barquettes pour fruits et légumes. Une conséquence de la loi Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec)  qui interdit le plastique pour les conditionnements de moins de 1,5 kg en 2022. Développée avec Nectar fruits, une première application dans les nectarines est déjà commercialisée. Implantée sur une première tranche de 3000 m², la nouvelle usine doit ouvrir ses portes en 2022. Avec la création de dix emplois à la clé. Une réserve foncière permet d'anticiper la croissance.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une nouvelle adresse EPac en Autriche

Investissements

Une nouvelle adresse EPac en Autriche

Le spécialiste du sachet imprimé en numérique continue de s’étendre en Europe. -  Moins d’un un an après avoir inauguré sa filiale lyonnaise, EPac Flexible en ouvre une nouvelle à[…]

Mayr-Melnhof cède deux cartonneries

Acquisitions

Mayr-Melnhof cède deux cartonneries

DS Smith met en avant sa résilience

Profession

DS Smith met en avant sa résilience

Les orientations SUP, « du flou au brouillard »

Profession

Les orientations SUP, « du flou au brouillard »

Plus d'articles