Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

TP

Spécialisé dans l'importation et la distribution de matériel de conditionnement, Latinpack ajoute une nouvelle carte à sa liste déjà très fournie de constructeurs présents dans le domaine de l'ensachage : Omori, M-Tec, Ropak, Toyo Jidoki, Toyo Machine ou encore Uva. Il s'agit du japonais Doosan, constructeur de machines pour la fabrication de sachets. L'importateur profitera de la Drupa, qui aura lieu à Düsseldorf (Allemagne) du 6 au 19 mai 2004, pour présenter l'une de ses réalisations, la DSM 600, une machine pour la production de sachets 3 soudures et type Doypack.

Flexibilité. Prévue pour accepter des bobines de large diamètre (800 mm), elle permet de produire des séries plus longues sans changer de film. Sa construction, aux normes CE avec des servomoteurs Siemens et des équipements pneumatiques Festo, la rend particulièrement adaptée aux exigences de flexibilité et de cadence des industriels. En effet, elle offre la possibilité de travailler en quatre pistes, à partir de la même bobine de film, réalisant ainsi des petits formats et doublant la capacité de production qui culmine à 160 cycles à la minute. La DSM 600 peut être équipée d'options variées pour la production de sachets zippés, de sachets avec découpe de forme ou de pose de valves. Latinpack réalise un chiffre d'affaires d'environ 20 millions d'euros, dont 55 % à l'export, avec 35 personnes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le consommateur plébiscite la recyclabilité et trie plus

Le consommateur plébiscite la recyclabilité et trie plus

A travers deux études d’ampleur, Citeo a décrypté les habitudes en amont et en aval de l’acte de consommation. - Pour la première fois, Citeo a décrypté les habitudes des consommateurs en[…]

Onze Innovation Awards sur All4Pack

Agenda

Onze Innovation Awards sur All4Pack

Coval réinvente ses cartouches

Coval réinvente ses cartouches

L'Europe revient sur les perturbateurs endocriniens

Sécurité sanitaire

L'Europe revient sur les perturbateurs endocriniens

Plus d'articles