Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Une machine d’emballage pour l'e-commerce pas comme les autres

Tiziano Polito
Une machine d’emballage pour l'e-commerce pas comme les autres

Développée par CMC Machinery, la Genesys fait le lien avec l’entrepôt grâce au Vary-Tote, un concept original de bac qui réduit les opérations de préparation de commande. -

Inconnues il y a seulement dix ans, les machines d’emballage pour l'e-commerce se caractérisent par la possibilité de produire des caisses en carton ondulé à la demande pour emballer des lots de produits hétérogènes. Plusieurs technologies sont disponibles. Les deux principales consistent, pour la première, à remplir une caisse préformée avec les produits puis à la découper en hauteur, pour la seconde, à former la caisse autour du lot de produits, selon le principe du « wrap ». CMC Machinery est justement connu pour ses solutions de type wrap, appelées par certains « machines 3D », qui présentent un avantage de taille : la réalisation d’un emballage parfaitement adapté à la taille du lot à expédier, synonyme de réduction de carton et de frais d’expédition. Le fabricant italien a innové, en 2017, en développant avec le VaryTote (ci-dessous) un concept de bac de préparation de commande qui évite à l’e-commerçant de « consolider » les lots, à savoir de relier les produits entre eux avec un lien ou un film avant de les emballer.

 

Préparation de commande

« Cette opération est souvent nécessaire pour les articles qui doivent être empilés », explique Tania Torcolacci, responsable marketing de la société. La Genesys, sa nouvelle machine, utilise ce bac pour aller chercher les articles directement dans les rayonnages de l’entrepôt ou dans les stations « good to man ». Les délais de préparation de commande sont réduits ainsi que les coûts associés à ces opérations. « La Vary-Tote possède des guides qui se règlent automatiquement en fonction de la commande à effectuer », précise Tania Torcolacci. Et de compléter : « Le scanner 3D présent dans le bac transmet ensuite les informations à l’encaisseuse qui peut ainsi fabriquer la caisse aux dimensions correspondantes ». Ajustée, la caisse permet de maintenir les articles en position, éliminant ainsi le besoin de calages pour remplir le vide. Pour le reste, la Genesys possède les principales options présentes sur les équipements du haut du panier du marché, à savoir la possibilité d’utiliser des cartons avec bande d’arrachage pour l’ouverture facile et bande adhésive pour la refermer et faciliter ainsi les retours, courants dans l’e-commerce.

Premier client 

La vitesse culmine à 900 colis par heure. Une machine est en cours d’installation chez un client américain. Basé à Città di Castello, dans le centre de l’Italie, où il a été fondé en 1980, CMC Machinery développe des solutions d’emballage pour les marchés de la poste, des arts graphiques et de la logistique. Plus récemment, l’entreprise s’est bâti une réputation dans les machines d’encaissage et d’emballage pour l'e-commerce.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lactips lève 13 millions

Investissements

Lactips lève 13 millions

Le spécialiste des films hydrosolubles compte produire 10 000 tonnes dans sa première usine. - Au terme d’un nouveau tour de table, le français Lactips a clôturé une augmentation de capital de 13 millions[…]

La survie des recycleurs de plastique en jeu

Profession

La survie des recycleurs de plastique en jeu

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Entretien

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

LivingPackets lance la production de The Box

Economie circulaire

LivingPackets lance la production de The Box

Plus d'articles