Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Une lettre ouverte d'Amorce et du CNR

Henri Saporta
Une lettre ouverte d'Amorce et du CNR

Les deux associations en appellent à l'arbitrage de Jean-Louis Borloo. -

Alors que les commissions relatives au réagrément d'Eco-Emballages se succèdent, Gilles Vincent, président de l'Association nationale des collectivités, des associations et des entreprises pour la gestion des déchets, de l’énergie et des réseaux de chaleur (Amorce), et Paul Deffontaine, président du Cercle national du recyclage (CNR), ont envoyé une lettre ouverte à Jean-Louis Borloo, ministre de l’Energie, de l’écologie et du développement durable et de la mer. "Avec un coût actuel de la gestion des emballages évalué à plus d’un milliard d’euros qu’il faudra certes optimiser mais qui devra également être augmenté de nouveaux investissements afin d’atteindre l’objectif du Grenelle de 75% de recyclage des emballages, il est évident que la proposition de votre ministère ne peut décemment pas correspondre à l’engagement du Grenelle et aurait pour conséquence de laisser à la charge des collectivités et des contribuables locaux le coût de la gestion de ces déchets d’emballages qui remplissent nos poubelles quotidiennement", écrivent les deux associations.

Totale détermination. "A quelques heures du vote définitif de l’enveloppe financière de la filière Emballages pour les six prochaines années, et avec le soutien des sénateurs, des élus locaux de tous horizons politiques, les associations d’élus et de collectivités, nous tenons donc par cette lettre ouverte à vous assurer de la totale détermination des collectivités pour obtenir une juste application de la loi Grenelle qui a été votée à l’unanimité des parlementaires", poursuivent Amorce et le CNR.

 

Lettre ouverte à Jean-Louis Borloo

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Profession

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Les approvisionnements en provenance de Chine sont interrompus ou réduits drastiquement depuis septembre 2021. - Une nouvelle pénurie frappe l’industrie. Cette fois, c’est la métallurgie qui est touchée[…]

22/10/2021 | AluminiumAcier
La Poste s’implique pour un e-commerce plus responsable

Economie circulaire

La Poste s’implique pour un e-commerce plus responsable

Les coûts cachés de la « shrinkflation »

Profession

Les coûts cachés de la « shrinkflation »

1 milliard d’euros pour Progroup

Investissements

1 milliard d’euros pour Progroup

Plus d'articles