Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Une étude met en cause la biodégradabilité des sacs en plastique

Tiziano Polito
Une étude met en cause la biodégradabilité des sacs en plastique

Imogen Napper de l'Université de Plymouth (Royaume-Uni) montrant l'un des sacs étudiés.

Des chercheurs de l'Université de Plymouth ont analysé le sort de cinq typologies d’emballages sur trois ans. -

Vérifier si et comment les sacs en plastique se dégradent dans l’environnement, notamment ceux qui prétendent être biodégradables : telle a été la délicate mission à laquelle se sont livrés deux chercheurs de l'Université de Plymouth (Royaume-Uni), Imogen Napper et Richard Thompson. Annoncés le 29 avril, les résultats sont pour le moins surprenants puisque aucun des produits qui était supposé se dégrader en milieu naturel l’a été complètement. Les chercheurs ont étudié cinq sacs fabriqués à partir de cinq typologies de matières différentes : deux variétés de polyéthylène (PE) additivés avec des accélérateurs de vieillissement (communément appelés oxo-dégradables), un PEhd classique, un film biodégradable, un film compostable selon la norme EN13432 relative au compostage industriel. Ces matériaux ont été exposés pendant trois ans à trois environnements différents - air libre, enfouis dans le sol et immergés dans l'eau de mer - puis étudiés en laboratoire, dans des conditions contrôlées.

Fragments

Très clairement, l’objectif des deux universitaires était de comprendre ce qu’il adviendrait si, comme malheureusement c’est le cas dans la réalité, ces sacs étaient abandonnés dans la nature. En milieu marin, le sac compostable a complètement disparu en l'espace de 3 mois. Cependant, le même type de sac compostable était toujours présent dans le sol après 27 mois même s’il ne pouvait plus remplir sa fonction sans se déchirer. Après 9 mois[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Isabelle Manche nommée chez Esko

Carnet

Isabelle Manche nommée chez Esko

Le leader mondial du logiciel pour l’emballage a choisi sa nouvelle directrice générale pour la France. Elle est chargée de développer les ventes dans l’Hexagone et d’accélérer la[…]

Lactips lève 13 millions

Investissements

Lactips lève 13 millions

La survie des recycleurs de plastique en jeu

Profession

La survie des recycleurs de plastique en jeu

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Entretien

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Plus d'articles