Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

R&D

Une enzyme à l’assaut du PET

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Une enzyme à l’assaut du PET

Des chercheurs pourraient mettre au point une solution pour résoudre la pollution des océans par les plastiques. -

 

Découverte au Japon en 2016, Ideonella sakaiensis 201-F6 pourrait venir à bout des millions de tonnes de plastique qui polluent les océans. Cette bactérie abrite une enzyme qui est particulièrement friande du polyéthylène téréphtalate (PET) qui constitue les bouteilles mais aussi des barquettes et des films. C’est la découverte publiée lundi 16 avril dans les comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS) par des scientifiques de l'université britannique de Portsmouth au Royaume-Uni et du laboratoire national des énergies renouvelables du ministère américain à l'Energie (NREL) aux Etats-Unis. Une découverte qui relève en réalité du hasard car les recherches portaient à l’origine sur une enzyme baptisée PETase que les chercheurs ont fait muté par hasard avec des acides aminés.  "La chance joue souvent un rôle important dans la recherche scientifique fondamentale et notre découverte n'y fait pas exception", indique John McGeehan. Le professeur à l'école de sciences biologiques à Portsmouth poursuit : “bien que l'avancée soit modeste, cette découverte inattendue suggère qu'il y a de la marge pour améliorer davantage ces enzymes, pour nous rapprocher encore d'une solution de recyclage pour la montagne en constante croissance de plastiques mis au rebut”. Les travaux doivent maintenant évaluer la faisabilité industrielle.


Characterization and engineering of a plastic-degrading aromatic polyesterase

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Cosfibel garde le cap du « Make & Trade »

Profession

Cosfibel garde le cap du « Make & Trade »

Le fondateur de l’entreprise, Alain Chevassus, revient sur le rapprochement de Pusterla 1880 et Virojanglor. – Le 13 avril, Pusterla 1880 annonçait son acquisition à hauteur de 51% de Virojanglor. Cette fusion des deux[…]

L’enzyme du PET nourrit le débat

R&D

L’enzyme du PET nourrit le débat

Des emballages recyclés à 70% en 2030

Economie circulaire

Des emballages recyclés à 70% en 2030

Une année record pour Windmöller & Hölscher

Résultats

Une année record pour Windmöller & Hölscher

Plus d'articles