Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Réglementation

Une définition européenne pour les perturbateurs endocriniens

Arnaud Jadoul
Une définition européenne pour les perturbateurs endocriniens

Le bisphénol A fait partie des perturbateurs endocriniens.

La publication des critères d'identification déçoit défenseurs de l’environnement et industriels.-

Il aura fallu six années à l’Union européenne pour aboutir à une définition de ce qu’est un perturbateur endocrinien, substance chimique présente dans de nombreux produits de la vie courante, tel le bisphénol A (BPA). Avec deux ans de retard sur le calendrier initial, Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne, et Vytenis Andriukaitis, le commissaire européen à la santé, ont présenté mercredi « les critères scientifiques pour identifier » et donc encadrer « les perturbateurs endocriniens dans les zones pesticides et biocides », c’est-à-dire les herbicides et les fongicides, ainsi que, par exemple, les produits de protection pour le bois ou le cuir, ou les désinfectants pour les mains.

 

Option n°2

Parmi les différentes options présentées lors de sa feuille de route de juin 2014, la Commission se montre favorable à la n°2, qui s’en tient strictement à la définition de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), formulée en 2002 : un perturbateur endocrinien est «une substance ou un mélange exogène qui modifie la/les fonction(s) du système endocrinien et qui, en conséquence, a des effets nocifs sur la santé d’un organisme intact ou de sa descendance, des populations ou des sous-groupes de population», et dont le lien entre les deux est prouvé. Prônée par les associations, des experts scientifiques et plusieurs Etats-membres (dont la France), l’option n°3 est donc écartée. En plus de la définition de l’OMS, celle-ci proposait une catégorisation des substances (perturbateurs endocriniens avérés, suspectés ou substances[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

L’industrie des tubes sous la pression du prix des matières premières

Profession

L’industrie des tubes sous la pression du prix des matières premières

Comme l’ensemble des emballages, le tube subit une flambée des prix de l’aluminium et des plastiques. Selon l’Association des fabricants de tubes européens, les bilans des fabricants sont considérablement[…]

Du bon usage des emballages...

Profession

Du bon usage des emballages...

Igus sauvé par le commerce en ligne

Résultats

Igus sauvé par le commerce en ligne

Carbios lève 114 millions d’euros

Economie circulaire

Carbios lève 114 millions d’euros

Plus d'articles