Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Carnet

Un renfort de poids pour Paprec

Arnaud Jadoul
Un renfort de poids pour Paprec

Jean-Pierre Denis, nouveau vice-président de Paprec.

Jean-Pierre Denis, ancien président du Crédit mutuel Arkéa, rejoint le numéro trois français de la gestion de déchets comme vice-président en charge des grands projets. -

Au moment où son projet pour Chapelle-Darblay, accepté par UPM, est remis en cause par les collectivités locales et le ministère de l’Économie, Paprec recrute un renfort de choix. En nommant Jean-Pierre Denis à la vice-présidence, avec la charge des grands projets notamment, le groupe de recyclage accueille en effet un expert des arcanes du pouvoir, de la finance et de l’industrie.

Du cabinet de Jacques Chirac à Arkéa

Inspecteur des finances et ancien élève de HEC, Jean-Pierre Denis, 61 ans, a été directeur adjoint du cabinet de Jacques Chirac, maire de Paris, puis secrétaire général adjoint de la présidence de la République. Après avoir été conseiller du président du groupe Générale des Eaux en charge des opérations de croissance externe pendant un an, il prend la direction générale de Dalkia en 1999 et devient membre du directoire de Vivendi environnement, devenu Veolia. En 2003, il rejoint la Banque de développement des petites et moyennes entreprises comme président du directoire. Nommé parallèlement à la tête de l'Agence nationale de valorisation de la recherche (Anvar), il participe à la création d'Oséo, préfiguration de Bpifrance, dont il devient le Pdg. En 2007, Jean-Pierre Denis rejoint le groupe Crédit mutuel Arkéa comme vice-président exécutif, avant d'en prendre la présidence en 2008, mandat qu'il assumera jusqu'en mai 2021. Déjà administrateur de Paprec, il a siégé au comité d’audit et au comité stratégique du groupe pendant plusieurs années.

Nouvelle dimension

« Je suis très heureux d'accueillir au sein de mon groupe une personnalité comme Jean-Pierre Denis. Avec son expérience du monde de l'industrie et de la finance, il va apporter une nouvelle dimension à notre développement, notamment à travers les grands projets industriels qui permettent de générer non seulement des nouvelles matières, mais aussi de l'énergie et de l'engrais à partir de déchets », souligne Jean-Luc Petithuguenin, président fondateur de Paprec, qui poursuit : « Jean-Pierre Denis est un homme pour qui j'ai une grande affection et avec qui j'ai une formidable proximité. Il allie une très vive intelligence, une grande humilité et une exceptionnelle compréhension des enjeux industriels. C'est un homme d'expérience qui a marqué les entreprises qu'il a dirigées et, en dernier lieu, le groupe Arkéa qui a connu sous sa présidence une formidable trajectoire tant en termes de croissance que de résultats. Je suis très fier qu'un tel capitaine d'entreprise vienne épauler mon groupe et ma famille. »

Leader français du recyclage, Paprec est devenu aussi le numéro trois français de la valorisation énergétique et du traitement des déchets (méthanisation, compostage, gestion des installations de stockage de déchets non dangereux). En 2021, il a franchi le cap des 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires et emploie 12 500 salariés répartis sur plus de 280 sites dans huit pays.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Mir et Logitrans s’associent en vue de développer un transpalette autonome

Stratégie

Mir et Logitrans s’associent en vue de développer un transpalette autonome

Les deux constructeurs danois estiment que le marché a un réel besoin en termes de déplacement automatisé de palettes. Ils vont mettre au point un chariot 100% robotisé et un semi-automatique. -[…]

Les machines italiennes renouent avec la croissance

Profession

Les machines italiennes renouent avec la croissance

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Investissements

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Heidelberg réintègre le SDAX

Résultats

Heidelberg réintègre le SDAX

Plus d'articles