Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Un projet de recyclage chimique en Suède

Un projet de recyclage chimique en Suède

Le site de Stenungsund (Suède) de Borealis.

Avec Stena Recycling, Borealis étudie la faisabilité d’une unité sur son site de Stenungsund. Elle entrerait en fonctionnement en 2024. -

Le groupe pétrochimique Borealis s’engage davantage dans le recyclage chimique. Avec le recycleur Stena Recycling, il étudie la faisabilité d’une unité de traitement de déchets postconsommation à base de polyoléfines sur son site de Stenungsund, en Suède. Sous réserve des conclusions de cette étude et de la décision finale d'investissement, les opérations devraient commencer en 2024. En parallèle, Borealis coopérerait avec le producteur d’énergie Fortum Recycling and Waste, également présent dans le recyclage et la gestion des déchets, pour s’approvisionner. « L'unité contribuera à accélérer la transformation vers la circularité des plastiques en permettant le remplacement à plus grande échelle des matières premières d'origine fossile par l'intégration de plus de matières premières chimiquement recyclées via le modèle du bilan massique », indique Borealis dans un communiqué. Elle produirait la gamme de résines Borcycle C. Le complexe de Stenungsund est certifié ISCC + depuis février 2021.

Approvisionnement

L'étude de faisabilité est cofinancée par l’Agence suédoise de l’énergie. « Elle[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Imbroglio autour de Chapelle-Darblay

Imbroglio autour de Chapelle-Darblay

Bercy regrette la décision du papetier finlandais UPM qui a préféré Samfi/Paprec à Veolia/Fibre Excellence. - « Paprec remporte Chapelle-Darblay » titrait Emballages Magazine dans la[…]

15/10/2021 |
Paprec remporte Chapelle-Darblay

Investissements

Paprec remporte Chapelle-Darblay

Plastiques : la longue marche de la transition

Profession

Plastiques : la longue marche de la transition

Gallus n’est plus à vendre

Acquisitions

Gallus n’est plus à vendre

Plus d'articles