Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Un projet de R&D pour le recyclage des films multicouches

Arnaud Jadoul
Un projet de R&D pour le recyclage des films multicouches

La réunion de lancement du projet Cimpa, en juin 2021.

Coordonné par IPC, Cimpa fait partie des derniers projets financés par l’Union européenne dans le cadre du programme de recherche H2020. -

Avec 2,6 millions de tonnes de films plastique multicouches incinérés ou mis en décharge en raison du manque de solutions de recyclage économiquement et écologiquement durables, ce sont plus de 3 milliards d’euros qui sont perdus chaque année. « Des solutions innovantes sont donc absolument essentielles pour transformer une gestion essentiellement linéaire de ce flux de déchets en une gestion entièrement circulaire », indique IPC, le centre technique industriel de la plasturgie et des composites. Financé par l’Union européenne dans le cadre du programme de recherche H2020 – déjà remplacé par Horizon Europe pour la période 2021 à 2027 – à hauteur de 5 millions d’euros, le projet Circular Multilayer Plastic Approach (Cimpa) vise donc à « créer une économie dans laquelle les films plastique multicouches ne deviennent jamais des déchets », souligne Céline Chevallier, chef de projet développement de matériaux à IPC.

2,34 millions de tonnes de matière recyclée

Concrètement, l'objectif du projet est de développer une chaîne de valeur de recyclage pour les films multicouches postindustriels et postconsommation – issus d'applications alimentaires et agricoles – afin de conserver de 12 à 72 % de leur valeur de rendement en se basant sur une approche synergique combinant un tri innovant, combinant un procédé proche infrarouge (NIR) et le filigrane numérique, un recyclage mécanique et par dissolution, un processus de décontamination et une valorisation. Jusqu'à 2,34 millions de tonnes par an de matériaux recyclés, conformes aux normes agricoles et aptes au contact alimentaire, seront ainsi conservés et réintroduits dans le cycle de production pour remplacer des matériaux vierges. De quoi réduire les émissions de CO2 de 2,1 millions de tonnes par an.

Douze partenaires

Coordonné par IPC, le projet Cimpa rassemble douze partenaires : quatre centres de recherche et de technologie – outre IPC, l’espagnol Aimplas, le finlandais VTT et le néerlandais TNO –, deux fournisseurs de technologie, Pellenc pour le tri et Filigrade pour le filigrane numérique, le spécialiste de la gestion et du recyclage des déchets Paprec, trois fabricants de films, Leygatech, Barbier et Eversia, l’institut belge d'études sur l'attitude et l'acceptation des consommateurs Prospex, la confédération européenne des industries du recyclage Euric et le conseil en innovation Benkei. Lancé en juin, il doit rendre ses conclusions dans trois ans.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Chapelle-Darblay : État des lieux avant emballage final

Investissements

Chapelle-Darblay : État des lieux avant emballage final

Après les rebondissement du 15 octobre, Emballages Magazine propose un état de lieux pour clarifier les enjeux autour de la papeterie d'UPM de Grand-Couronne. - Depuis l’annonce en septembre 2019 par le papetier[…]

21/10/2021 | Carton onduléSocial
Un nouveau siège pour Yaskawa en Europe

Investissements

Un nouveau siège pour Yaskawa en Europe

Des encres plus durables chez Hubergroup

Economie circulaire

Des encres plus durables chez Hubergroup

Tosca lance la NeRa pour concurrencer la palette bois

Technologie

Tosca lance la NeRa pour concurrencer la palette bois

Plus d'articles