Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Un pôle de compétitivité unique pour les plastiques, les caoutchoucs et les composites

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Un pôle de compétitivité unique pour les plastiques, les caoutchoucs et les composites

Plastipolis et Élastopôle vont fusionner en juin pour donner naissance à Polymeris. -

En préparation depuis plusieurs mois, le nouveau pôle de compétitivité Polymeris, consacré aux caoutchoucs, plastiques et composites, va voir le jour en juin. Il sera issu de la fusion de Plastipolis, basé à Oyonnax (Ain), et Élastopôle, installé à Orléans (Loiret). « C’est un rapprochement logique : nous œuvrons dans un but identique et nos intérêts sont communs. Nous sommes convaincus que les caoutchoucs, les plastiques et les composites apportent des solutions majeures aux enjeux liés au changement climatique, à la transition numérique ou écologique. De plus, Polymeris va proposer une expertise qui prend en compte les projets multimatériaux, ce qui représente une forte valeur ajoutée pour les entreprises. Nous devenons ainsi une porte d’entrée incontournable pour les projets européens ! », expliquent René Revault, président d’Élastopôle, et Emmanuelle Bouvier, présidente de Plastipolis, dans un communiqué commun.

Économie circulaire et industrie du futur

La vocation de Polymeris sera conforme à la mission de tous les pôles de compétitivité : soutenir l’innovation en favorisant le développement de projets collaboratifs. Il travaillera sur deux axes particuliers, l’économie circulaire et l’industrie du futur, qui « concernent tous les marchés stratégiques dans lesquels nos entreprises évoluent, la mobilité, la santé, les énergies durables, la construction, ou encore les biens de consommation courante… », indique Bertrand Fillon, administrateur de Polymeris pour le CEA et ancien directeur général à la recherche du centre technique IPC. Soucieux d’accélérer sur l’international, il se fixe également un objectif de 50 projets européens d’ici à 2025, dont cinq financés par an, en créant des clusters en France et à l’étranger. À cet égard, alors qu’il compte 380 adhérents et un écosystème de 65 organismes partenaires dans la recherche, la formation, les laboratoires et les centres techniques industriels (CTI), il ambitionne d’atteindre les 500 membres à l’horizon 2025, dont dix nouveaux à l’international.

Le siège de Polymeris sera implanté à Lyon (Rhône). Le pôle comptera des établissements à Oyonnax et Orléans ainsi que des antennes régionales, avec ses partenaires, à Bordeaux (Gironde), Dijon (Côte-d’Or), Laval (Mayenne), Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire), Nantes (Loire-Atlantique) et Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lactips lève 13 millions

Investissements

Lactips lève 13 millions

Le spécialiste des films hydrosolubles compte produire 10 000 tonnes dans sa première usine. - Au terme d’un nouveau tour de table, le français Lactips a clôturé une augmentation de capital de 13 millions[…]

La survie des recycleurs de plastique en jeu

Profession

La survie des recycleurs de plastique en jeu

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Entretien

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

LivingPackets lance la production de The Box

Economie circulaire

LivingPackets lance la production de The Box

Plus d'articles