Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Un plan pour les Landes de Gascogne

La rédaction d'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

,
Le Comité interprofessionnel du pin maritime demande la création d'un fonds d'indemnisation suite à la tempête Klaus.


Suite à la tempête Klaus de janvier dernier qui a ravagé la forêt des Landes de Gascogne dix ans après la désastreuse tempête de 1999, le Comité interprofessionnel du pin maritime (CIPM) a rendu ses premières conclusions pour faire face aux menaces qui pèsent sur la sylviculture alors même que se conjuguent "une crise de la construction, un ralentissement de la consommation et une crise financière". Le CIPM demande ainsi que soient réunies, sous l'égide du comité, "toutes les composantes interprofessionnelles" et "la mise en place d'une cellule de crise". Le CPIM a fixé sa stratégie autour d'un impératif : "rendre possible techniquement et économiquement la mobilisation des bois" avec le "préalable obligatoire" qu'est "l'indemnisation des propriétaires". Concrètement, le plan d'urgence doit prévoir des mesures d'indemnisation, un aménagement de la fiscalité des parcelles sinistrées et un accompagnement financier piloté par la Société de développement de l'économie forestière (Sodef). Un soutien au stockage du bois tombé, au nettoyage des parcelles et à la reconstitution de la forêt ainsi qu'un arrêt des coupes de bois vert et un soutien à l'exploitation du bois comme source d'énergie complètent le dispositif. L'application de ces mesures serait suivie par la création d'un fonds spécial d'indemnisation et de restauration (FSIR) doté d'un budget de 500 millions d'euros pour commencer. Selon le CIPM, le pin maritime totalise 34 000 emplois - soit 12 % de l'emploi industriel - pour un chiffre d'affaires de 2,6 milliards d'euros. La filière de la palette représente 48 % des débouchés du pin maritime et l'emballage tels que les caisses en bois, 6 %. D'une superficie de 988 000 hectares avec un taux de boisement de 74,3 % dont 83 % de pin maritime, la forêt landaise appartient pour l'essentiel à des propriétaires privés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Suramortissement bis : c’est parti!

Suramortissement bis : c’est parti!

Les décrets d’application ont été publiés au Bofip. - Emballages Magazine s’était fait l’écho, en février dernier, de la remise en place du suramortissement dans la loi de[…]

Des dépenses accrues dans les emballages

Des dépenses accrues dans les emballages

Windmöller & Hölscher progresse

Résultats

Windmöller & Hölscher progresse

Le CNR et Federec contre la consigne

Profession

Le CNR et Federec contre la consigne

Plus d'articles