Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Un pavé dans la mare des déchets

Henri Saporta
Un pavé dans la mare des déchets

UFC-Que choisir qualifie de “désastreuse” la politique française de gestion des déchets ménagers. -

 

Avec son enquête intitulée “Gestion des déchets : recyclons vite la politique de prévention !”, UFC-Que choisir a jeté un beau pavé dans la mare des déchets le 23 avril 2015. Consacrée aux déchets ménagers et assimilés, cette étude, en ne distinguant pas les différents gisements, complique malheureusement la lecture des résultats pour les seuls emballages. En analysant les données de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), l’association de consommateurs chiffre à 6,5 milliards d’euros en 2012 la facture des déchets pour les consommateurs : entre 2008 et 2012, la note a augmenté de 1,2 milliard d’euros à un rythme supérieur à l’inflation des prix à la consommation qui s’élève à 7,2%. La taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) a augmenté d’un milliard d’euros, soit +21%, tandis que le prélèvement des filières répondant à une logique de responsabilité élargie des producteurs (REP) a progressé de 291 millions d’euros, soit +38,7%. Comme, entre 2005 et 2011, les déchets ménagers et assimilés ont progressé de 7%, de 36 à 38,5 millions de tonnes, tandis que la collecte sélective a progressé de 7%, soit 7 kilos par an et par habitant, l’objectif de recyclage de 50% en 2020 ne sera pas atteint sur la base d’un taux de 23% en 2012. “Cette situation ne peut perdurer : les déchets continuent d'augmenter, et le coût aussi. Il y a une urgence économique et écologique”, a souligné Alain Bazot, président d’UFC-Que Choisir, lors de la présentation de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Imbroglio autour de Chapelle-Darblay

Imbroglio autour de Chapelle-Darblay

Bercy regrette la décision du papetier finlandais UPM qui a préféré Samfi/Paprec à Veolia/Fibre Excellence. - « Paprec remporte Chapelle-Darblay » titrait Emballages Magazine dans la[…]

15/10/2021 |
Paprec remporte Chapelle-Darblay

Investissements

Paprec remporte Chapelle-Darblay

Plastiques : la longue marche de la transition

Profession

Plastiques : la longue marche de la transition

Gallus n’est plus à vendre

Acquisitions

Gallus n’est plus à vendre

Plus d'articles