Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Un papier compostable barrière à l'oxygène chez Ahlstrom-Munksjö

Tiziano Polito
Un papier compostable barrière à l'oxygène chez Ahlstrom-Munksjö

Issu de cellulose, ce « parchemin » coche beaucoup de cases en termes de fonctionnalité et d’environnement. - 

 

Remplacer les multicouches à base de polymères par des matériaux plus en phase avec l’environnement sans pour autant renoncer à leurs fonctionnalités mécaniques et à leurs propriétés barrière : de nombreux fabricants de matériaux de conditionnement travaillent dans cet axe pour répondre aux exigences du marché et à une réglementation toujours plus contraignante.

Ahlstrom-Munksjö apporte sa pierre à l’édifice en lançant PureBarrier un substrat issu à 100% de la cellulose barrière à l’oxygène et aux gaz. L’entreprise ne détaille pas la nature de son procédé, juste indique-t-elle qu’il est l’aboutissement de ses travaux sur le « parcheminement » des fibres naturelles. Résistant à l’humidité son substrat l’est aussi à la graisse et peut être thermoscellé avec un biopolymère, ce qui le rend adapté à un nombre varié d'applications.  Le procédé est breveté.

Structure poreuse

« Les propriétés de barrière à l'oxygène représentent un défi technologique important pour les matériaux fibreux car il s'agit d'une structure poreuse par nature », commente Noël Cartier, vice-président recherche et développement (R&D) pour les activités solutions avancées et parchemin. PureBarrier est produit à partir de pâte de bois certifié Forest Stewardship Council (FSC). Le matériau est biodégradable et compostable à domicile. Déjà commercialisé sous forme de couvercles de capsules de café et de matériaux pour dosettes expresso, PureBarrier est actuellement en cours d'évaluation pour d'autres applications non alimentaires telles que les produits de santé et de beauté.

Groupe papetier d’origine finlandaise, Ahlstrom-Munksjö développe des matériaux filtrants, des revêtements anti-adhésifs, des matériaux pour l’emballage et l’étiquette ainsi que des papiers décoratifs, des supports abrasifs et adhésifs, des matériaux en fibre de verre, des matériaux en fibres médicales, des solutions de diagnostic et de stockage d'énergie. Le groupe réalise un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros avec 7 800 personnes. 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Neste et Ravago associés dans le recyclage chimique

Economie circulaire

Neste et Ravago associés dans le recyclage chimique

Les deux entreprises vont construire aux Pays-Bas une unité d’une capacité de traitement de 55 000 tonnes de déchets plastiques mélangés. - Le finlandais Neste, spécialiste des carburants[…]

Un financement pour la marque « OK Recycle »

Economie circulaire

Un financement pour la marque « OK Recycle »

Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Technologie

Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Total Corbion PLA ajoute le recyclé à son offre

Economie circulaire

Total Corbion PLA ajoute le recyclé à son offre

Plus d'articles