Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Un nouveau pas pour l'acide polylactique

HS

C'est un nouveau pas en avant pour l'acide polylactique (PLA). Issu de matières premières agricoles, ce polymère compostable (Lire 610) a été adopté, « au même titre que le polyéthylène téréphtalate (PET) », par Autobar Disposables Group pour fabriquer des emballages et de la vaisselle jetables. Ces produits seront distribués par Veriplast International, le département commercial et marketing d'Autobar Disposables Group. Menés avec l'américain Cargill Dow, qui est le principal fournisseur de ce matériau, développements et mises au point ont pris cinq ans. Si les premières applications concernent les produits alimentaires conservés à température ambiante ou réfrigérés, les recherches se poursuivent pour développer un acide polylactique cristal (CPLA) qui résistera à des hautes températures de l'ordre de 150 degrés. Afin de construire un argumentaire solide, Veriplast International affirme livrer ses emballages à base de PLA dans un système d'emballages lui-même à base de housses recyclables, de films en PLA et de caisses en carton contenant des fibres recyclées. Sur le plan économique, Autobar Disposables Group a bien conscience que le PLA est actuellement beaucoup plus cher que le PET - près de trois fois plus - ou que le polystyrène expansé (PSE) mais estime que ses avantages intrinsèques feront la différence sachant que les performances techniques sont aussi bonnes que celles des matériaux issus du pétrole. Reste un vrai point noir : la faiblesse des filières industrielles de compostage dans le monde... Ce qui explique que le discours marketing se soit largement orienté vers le développement durable.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Raja ancré dans la croissance

Acquisitions

Raja ancré dans la croissance

Le premier distributeur européen mise sur les emballages écoresponsables. - C’était en 2002 ! Raja prévoyait déjà de réaliser un chiffre d’affaires de 1 milliard. Le distributeur[…]

Better with Less deuxième !

Concours

Better with Less deuxième !

Comexi se convertit à la réalité augmentée

Technologie

Comexi se convertit à la réalité augmentée

Un plaidoyer pour le polystyrène

Profession

Un plaidoyer pour le polystyrène

Plus d'articles