Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sécurité sanitaire

Un film virucide chez Leygatech

Arnaud Jadoul
Un film virucide chez Leygatech

© CDC

Avec des ions d’argent, le spécialiste des films barrière détruit 98% de la charge virale d’une surface en deux heures. -

Traditionnellement, les crises stimulent l’innovation. La pandémie de Covid-19 n’y échappe pas, elle suscite de nombreuses recherches dans le domaine de l’emballage. Gergonne et Pylote se sont ainsi associés pour développer le film adhésif antimicrobien Coversafe. Aux Pays-Bas, Parx Materials annonce un procédé à base de zinc pour traiter les surfaces plastique. Le spécialiste français du film barrière Leygatech n’est pas en reste : il a mis au point un film intégrant des ions d’argent qui réduit la charge virale d’une surface ou d’un non-tissé de 90% en une heure et de 98% en deux heures.

Norme ISO 21702

« À partir d’un dosage massif d’ions d’argent, nous avons testé un agent sur un film de notre portefeuille chargé avec le coronavirus félin, puisque nous n’avons pas accès à la souche de Covid-19. Le résultat est validé en conformité avec la norme ISO 21702 relative à l’activité antivirale sur les plastiques », expose Thierry Bonnefoy, le Pdg de la PME rhônalpine. Ce film, dont l’alimentarité doit encore être certifiée, pourrait être utilisé pour des blouses ou des combinaisons jetables, des plans de travail, des nappes de restaurant, etc. « C’est un élément dans un arsenal de solutions qui peut apporter de la sécurité aux utilisateurs, assurés de ne pas s’autocontaminer, indique le dirigeant. Cela montre aussi que le problème peut être traité à la source. » Sa commercialisation est d’ores et déjà lancée.

Basé à Saint-Romain-Lachalm (Haute-Loire), Leygatech est spécialisé dans les gaines et films multicouches coextrudés. L'entreprise emploie 175 salariés et a réalisé un chiffre d'affaires de 68 millions d'euros en 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Fabrice Amedeo se lance dans un « Plastique Globe » à bord d’un bateau analysant le microplastique des océans

Profession

Fabrice Amedeo se lance dans un « Plastique Globe » à bord d’un bateau analysant le microplastique des océans

Au départ du Vendée-Arctique-Les Sables-d'Olonne le 4 juillet, le skipper Fabrice Amedeo ne participera pas uniquement à une course nautique. Avec un bateau équipé de capteurs inédits, il va sonder[…]

03/07/2020 | PlastiquesVideo
PolyOne devient Avient

Acquisitions

PolyOne devient Avient

Les frères Schubert se convertissent au business angélisme

Stratégie

Les frères Schubert se convertissent au business angélisme

Un nouveau rachat dans le pooling de palettes en plastique

Acquisitions

Un nouveau rachat dans le pooling de palettes en plastique

Plus d'articles