Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Carnet

Un directeur-adjoint pour le LGP2

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Un directeur-adjoint pour le LGP2

Marc Aurousseau devra animer la vie interne du laboratoire « génie des procédés papetiers » de l’école d’ingénieurs Grenoble INP-Pagora. -

Marc Aurousseau vient d’être nommé directeur-adjoint du laboratoire « génie des procédés papetiers » (LGP2), unité mixte de recherche alliant le CNRS, Grenoble INP et l'Agefpi (association de gestion de l'école d'ingénieurs Grenoble INP-Pagora). Diplômé en sciences et techniques en génie de l'environnement (université de Savoie) en 1989 et titulaire d'un DEA en génie des procédés (Grenoble INP) en 1990, il a soutenu sa thèse de doctorat en 1994 à l'université de Lorraine sur un procédé de dépollution des effluents gazeux. Il est d’abord maître de conférences durant sept ans à Grenoble INP-Phelma et au laboratoire d'électrochimie et de physicochimie des matériaux et des interfaces (Lepmi). En 2002, nommé professeur des universités, il intègre Grenoble INP-Pagora et le LGP2. De 2010 à 2013, il dirige l'équipe « génie papetier et de l'environnement » de ce dernier. Il enseigne les sciences de l'ingénieur (transferts de matière, mécanique des fluides), le génie des procédés (échanges de matière, réacteurs, opérations unitaires de séparation) et le traitement des effluents aux élèves-ingénieurs de Grenoble INP-Pagora et du semestre « procédés industriels et management environnemental » (PIME) de Grenoble INP. Ses travaux de recherche au LGP2 portent sur le génie des procédés appliqués à l'environnement et au développement durable : réacteurs chimiques, électrochimiques et biologiques, milieux polyphasiques, transferts couplés et intensification de procédés. « Marc Aurousseau s'engage dans la fonction de directeur-adjoint afin principalement d'animer la vie interne du LGP2 récemment restructuré et de garantir la conformité de son fonctionnement à la démarche qualité-sécurité-environnement adoptée depuis plusieurs années par le laboratoire », indique l’école d’ingénieurs dans un communiqué.

Le LGP2 comprend trois équipes : bioraffinerie : chimie et éco-procédés ; matériaux biosourcés multi-échelles ; fonctionnalisation de surface par procédés d'impression. Grenoble INP-Pagora est l’École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Interroll augmente la cadence dans le stockage de palettes

Technologie

Interroll augmente la cadence dans le stockage de palettes

L’équipementier propose une solution intégrée, combinant un transstockeur dynamique et une navette de transfert pour traiter et ranger jusqu’à 100 palettes à l’heure. - Réceptionner,[…]

Un nouveau président pour Messe Düsseldorf

Profession

Un nouveau président pour Messe Düsseldorf

Omron dope ses robots mobiles

Technologie

Omron dope ses robots mobiles

Transcontinental se désengage du papier et du polypropylène tissé

Acquisitions

Transcontinental se désengage du papier et du polypropylène tissé

Plus d'articles