Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Carnet

Un directeur-adjoint pour le LGP2

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Un directeur-adjoint pour le LGP2

Marc Aurousseau devra animer la vie interne du laboratoire « génie des procédés papetiers » de l’école d’ingénieurs Grenoble INP-Pagora. -

Marc Aurousseau vient d’être nommé directeur-adjoint du laboratoire « génie des procédés papetiers » (LGP2), unité mixte de recherche alliant le CNRS, Grenoble INP et l'Agefpi (association de gestion de l'école d'ingénieurs Grenoble INP-Pagora). Diplômé en sciences et techniques en génie de l'environnement (université de Savoie) en 1989 et titulaire d'un DEA en génie des procédés (Grenoble INP) en 1990, il a soutenu sa thèse de doctorat en 1994 à l'université de Lorraine sur un procédé de dépollution des effluents gazeux. Il est d’abord maître de conférences durant sept ans à Grenoble INP-Phelma et au laboratoire d'électrochimie et de physicochimie des matériaux et des interfaces (Lepmi). En 2002, nommé professeur des universités, il intègre Grenoble INP-Pagora et le LGP2. De 2010 à 2013, il dirige l'équipe « génie papetier et de l'environnement » de ce dernier. Il enseigne les sciences de l'ingénieur (transferts de matière, mécanique des fluides), le génie des procédés (échanges de matière, réacteurs, opérations unitaires de séparation) et le traitement des effluents aux élèves-ingénieurs de Grenoble INP-Pagora et du semestre « procédés industriels et management environnemental » (PIME) de Grenoble INP. Ses travaux de recherche au LGP2 portent sur le génie des procédés appliqués à l'environnement et au développement durable : réacteurs chimiques, électrochimiques et biologiques, milieux polyphasiques, transferts couplés et intensification de procédés. « Marc Aurousseau s'engage dans la fonction de directeur-adjoint afin principalement d'animer la vie interne du LGP2 récemment restructuré et de garantir la conformité de son fonctionnement à la démarche qualité-sécurité-environnement adoptée depuis plusieurs années par le laboratoire », indique l’école d’ingénieurs dans un communiqué.

Le LGP2 comprend trois équipes : bioraffinerie : chimie et éco-procédés ; matériaux biosourcés multi-échelles ; fonctionnalisation de surface par procédés d'impression. Grenoble INP-Pagora est l’École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le #NoPlasticChallenge est lancé

Le #NoPlasticChallenge est lancé

À l’occasion de cette opération, l’association No Plastic In My Sea publie un recueil de solutions visant à réduire à la source la pollution plastique. - Depuis le 18 septembre, et jusqu’au 2[…]

Vers un affichage environnemental des aliments ?

Profession

Vers un affichage environnemental des aliments ?

ProMach se renforce dans l’étiquetage

Acquisitions

ProMach se renforce dans l’étiquetage

France relance : des mesures pour la plasturgie

Profession

France relance : des mesures pour la plasturgie

Plus d'articles