Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Un « Clean Coin » pour rémunérer le tri

Henri Saporta
Un « Clean Coin » pour  rémunérer le tri

L’Israélien Adam Ran lance une application pour téléphone avec une monnaie virtuelle. -

Sous le nom de « Clean Coin », Adam Ran, 35 ans, a créé une application pour téléphone qui rémunère le geste de tri en jetons virtuels. « Chaque point noir sur la carte représente un spot de déchets signalé par un utilisateur », explique l’entrepreneur israélien qui installé la start-up à Haïfa, grande ville portuaire du nord d’Israël. « Nous avons déjà plus de 16 000 utilisateurs dont 1 200 sont actifs chaque semaine », poursuit Gal Lahat, 21 ans, cofondateur et directeur technique. Qui poursuit : « Vous pouvez voir votre progression par rapport aux autres utilisateurs. Nous voulons que cela ressemble à un jeu. » C’est pourquoi la plate-forme a été pensée comme une chasse au trésor, avec différents niveaux générant des points : « La rétribution incite tout un chacun à faire un geste pour l'environnement. »

Cryptomonnaie

Selon ses promoteurs, le « Clean Coin » n'est pas une cryptomonnaie basée sur un « minage » informatique énergivore, mais une sorte de crédit d'échange, subventionné par des organismes privés et publics, pour « bonne conduite écologique. » Israël génère environ « 1 million de tonnes de déchets plastique par an qui représentent 18% de la totalité des déchets, contre 12% dans les pays européens », indique Gal Lahat. Pour Amiad Lapidot, expert au sein de l'organisation écologiste Adam Teva V'din, le « Clean Coin » est « une très bonne chose », dans « un des pays qui produit le plus de déchets par habitant ». Soit en moyenne 1,7 kg de déchets par personne et par jour contre 1,4 en moyenne dans les pays européens ». Amiad Lapidot estime toutefois qu’il faut généraliser la consigne des bouteilles en plastique et promouvoir la réduction à la source pour venir à bout des déchets sauvages, un fléau en Israël.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Mir et Logitrans s’associent en vue de développer un transpalette autonome

Stratégie

Mir et Logitrans s’associent en vue de développer un transpalette autonome

Les deux constructeurs danois estiment que le marché a un réel besoin en terme de déplacement automatisé de palettes. Elles vont mettre au point un chariot 100% robotisé et un semi-automatique. -[…]

Les machines italiennes renouent avec la croissance

Profession

Les machines italiennes renouent avec la croissance

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Investissements

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Heidelberg réintègre le SDAX

Résultats

Heidelberg réintègre le SDAX

Plus d'articles