Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Trois lauréats pour Stratégies Emballages en 2020

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,

33 lauréats pour Stratégies Emballages

Francis Vaujany (Alpes Packaging), Muriel Jacquot (Myrissi) et Thierry Varlet (Innovons à 360) sont distingués en 2020. En 2013, étaient lauréats de la première édition Henri Demontrond­ (Somfy), Vincent Ferry (Danone), Bruno Garnier (Carrefour), Corinne Mercadié­ (Casino) et Arnaud Rolland (Coca-Cola Entreprise). En 2014, les stratèges de l’emballage de la deuxième cuvée étaient Michel Bourguignon­ (Nestlé), Françoise Lochet (Laboratoires Expanscience), Christophe Morin (consultant) et Françoise Poulat (Danone Nutricia Research). En 2015, Steven Tordjeman (So Shape), Ève Deregnaucourt (Bacardi-Martini), Véronique Bregeon (Merial), Fabrice Ballin (Cristalco) et Annette Freidinger-Legay (Côté emballage) étaient à leur tour distingués. Anne-Laure Bulliffon (Alpes Packaging), Johnny Grippon (Laiterie Les Fayes), Benoît Renauld (Werner & Mertz France/Benelux), Alexandra Lagisz (Intermarché) et Michel Fontaine (CNE) rejoignaient les quatorze premiers lauréats en 2016, suivis de Julien Barreau (Lush), Christèle Chancrin (E³ Conseil) et Jean-François Molle (Gestes propres) en 2017. Laurent Dulau (Sturia), Gilles Bonnabeau, (Cypheme), Marc Gaudillère (Sanofi Pasteur), Raphaël de Taisne (Yumi) et Florence Bonnet-Touré (Destination plasturgie) étaient primés en 2018. Fabrice Peltier, Méryl Villain et Laurent Tonnelier sont entrés en 2019 dans le club des stratèges de l’emballage qui compte désormais 33 membres.

Trois lauréats pour Stratégies Emballages en 2020

La huitième édition de Stratégies Emballages a eu lieu 7 octobre dans le cadre de la conférence annuelle d'Emballages Magazine.

© Stratégies Emballages

Le point commun ? La capacité à doper la créativité et repousser les frontières… Lauréats du cru 2020 de Stratégies Emballages, Francis Vaujany (Alpes Packaging), Muriel Jacquot (Myrissi) et Thierry Varlet (Innovons à 360) ont développé trois expertises singulières dans la filière de l’emballage et du conditionnement. Ils ont partagé leur expérience devant quelque 170 participants le 7 octobre dans le cadre la conférence annuelle d’Emballages Magazine.

Francis Vaujany (Alpes Packaging)

Gérant de la société de conseil Alpes Packaging installée à Annecy (Haute-Savoie), Francis Vaujany est diplômé de la Formation supérieure en packaging du lycée Jean-Paul-Sartre de Bron (Rhône) en 1996. Un cursus aujourd'hui disparu… La force du réseau, Francis Vaujany y croit profondément. C’est à ce titre qu’il est actuellement un membre très actif de l’Esepac Packaging Network (EPN) animé par les anciens de l'École supérieure européenne de packaging (Esepac) de Saint-Germain-Laprade (Haute-Loire). Comme un clin d’œil au premier cru de Stratégies Emballages dont fait partie Henri Demontrond… Convaincu que « l’intelligence collective » est le moteur de l’innovation, ce consultant aussi discret que convaincant aide les entreprises « à ne pas tourner en rond dans le bocal » grâce à la neutralité et la bienveillance d’un « œil extérieur » sans pour autant « remettre en cause les compétences »  des uns et des autres. Savoir bousculer sans déstabiliser exige de grandes qualités humaines. Des qualités qui se retrouvent dans les engagements au quotidien : maire-adjoint de Boussy (Haute-Savoie), Francis Vaujany partage également son expertise en emballage et conditionnement au sein du syndicat intercommunal de gestion des déchets du Faucigny-Genevois (Sidefage). Une compétence sur l’ensemble de la chaîne de valeurs suffisamment rare pour être signalée. Faut-il trier les pots de yaourt en polystyrène (PS) ? Connaître l’actualité des filières de recyclage des différents plastiques permet d’apporter la bonne réponse. Francis Vaujany a obtenu un Oscar de l’emballage en 2019 avec Corrandyou qui développe une solution de calage en bois ondulé – une révolution à venir ? – en alternative au polystyrène expansé (PSE). La force du réseau toujours…
Dans le cadre de la huitième édition de Stratégies Emballages le 7 octobre 2020, Francis Vaujany avait pour parrain la société Utz représentée par Patricia Raphel, directrice commerciale d’Emballages Magazine.


Muriel Jacquot (Myrissi)
L’avenir de l’emballage passe par les neurosciences : Muriel Jacquot en est fermement convaincue. Au sein de l’École nationale supérieure d’agronomie et des industries alimentaires (Ensaia) à Nancy (Meurthe-et-Moselle), ce docteur en biotechnologies commence par plancher sur un emballage qui indique aux consommateurs la maturation d’un camembert… sans ouvrir la boîte pour en apprécier la souplesse. C’était en 2004. Si le projet n’aboutit pas, en découle néanmoins une nouvelle technologie qui reproduit le processus d’association des odeurs et des couleurs dans le cerveau. Après le dépôt de brevet en 2012, la société Myrissi est créée en 2014. Le principe ? Délivrer aux marques un profil colorimétrique qui correspond aux odeurs du produit. Construite sur deux bases de données répertoriant 25 000 tests, cette mise en œuvre concrète des sciences cognitives transforme des perceptions réputées subjectives en données objectives. Le consommateur est ainsi conforté dans son choix grâce à la parfaite concordance sensorielle entre le contenu et le contenant. Une révolution… Myrissi entend tout simplement éliminer la « dissonance cognitive » dont découle un sentiment de déception lorsque la promesse du packaging diffère de la réalité du produit. Animé par des algorithmes exploitant les avancées de l’intelligence artificielle (IA), l’outil de Myrissi fonctionne dans les deux sens : disponible en ligne, le traducteur universel E-COs permet à chacun de déterminer son parfum en fonction de ses couleurs préférées. Parfait exemple de transfert réussi du monde de la recherche fondamentale à l’industrie, Myrissi, aujourd’hui accompagné par Microsoft for Startups et Maison des Startups de LVMH, aide des grands fabricants fournisseurs à affiner le profil sensoriel de leurs emballages. De quoi interagir en bonne intelligence avec les consommateurs. 
Dans le cadre de la huitième édition de Stratégies Emballages le 7 octobre 2020, Muriel Jacquot  avait pour parrain la société Faerch représentée par Patricia Raphel, directrice commerciale d’Emballages Magazine.

Thierry Varlet (Innovons à 360)
Peut-on sortir d’une école d’emballage et voler en apesanteur à bord d’un Airbus A310 en « Zero G » ? Tel est le parcours singulier de Thierry Varlet. « Prototype » de la formation en emballage et conditionnement  en alimentaire, l'embryon du diplôme qui a donné naissance à l’École supérieure d’ingénieurs en emballage et conditionnement (Esiec) de Reims (Marne) devenue ESIReims, Thierry Varlet affiche un solide bagage technique et scientifique, notamment en microbiologie et sécurité alimentaire. Pionniers en Europe, les fondateurs de l’Esiec étaient convaincus que la conservation des aliments passait par l’analyse du couple contenant-contenu. Une révolution dans les années 1980 où l’emballage était encore perçu comme un simple contenant. Après des expériences en entreprise, ce natif de Reims, amoureux du Morbihan, incarne l’essor de Breizpack, le réseau de l’emballage en Bretagne. L’occasion de construire une solide expertise dans les polyhydroxyalcanoates (PHA), des bioplastiques prometteurs issus de la fermentation bactérienne. Thierry Varlet est un fervent défenseur de « l’intelligence collective » et un adepte du fonctionnement en réseaux. Après avoir piloté l’intégration de Breizpack dans l’Adria de Quimper (Finistère), Thierry Varlet fonde Innovons à 360. Le début d’une collaboration avec le Centre national d'études spatiales (CNES) initiée avec le breton Jean Hénaff connu pour son « pâté du mataf ». Le vol en « Zero G » permet de mener des expériences inédites grâce à une succession de périodes d’une vingtaine de secondes en apesanteur. Mieux vaut « accrocher sa ceinture » après « une bonne piqûre de scopolamine » afin de diminuer « la motilité intestinale ». Chacun comprendra ! Brillamment incarnée par Thomas Pesquet, l’aventure spatiale française et européenne a fait de Mars son nouvel horizon. Et nourrir correctement les spationautes n’est pas le moindre des défis. Une histoire de pionniers toujours.
Dans le cadre de la huitième édition de Stratégies Emballages le 7 octobre 2020, Thierry Varlet avait pour parrain All4Pack représenté par Olivia  Milan, directrice du salon.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Arnaud Gossement en mission sur le « greenwashing »

Profession

Arnaud Gossement en mission sur le « greenwashing »

L’avocat est chargé par Barbara Pompili d’évaluer les mécanismes d’engagements volontaires des entreprises. - Avocat spécialisé dans l'environnement, Arnaud Gossement est chargé par[…]

Pâte à papier : 7 millions pour Tarascon

Social

Pâte à papier : 7 millions pour Tarascon

Citeo calme les ardeurs du bois

Economie circulaire

Citeo calme les ardeurs du bois

Futerro démarre son usine de PLA en Chine

Investissements

Futerro démarre son usine de PLA en Chine

Plus d'articles