Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Toyobo et Purac partenaires dans les bioplastiques

Tiziano Polito
Toyobo et Purac partenaires dans les bioplastiques
Les deux entreprises se lancent dans la production de colles et revêtements biodégradables.

Respectivement spécialisés dans les dérivés de l’acide lactique et les polymères de spécialité, le néerlandais Purac et le japonais Toyobo annoncent leur coopération dans le domaine des bioplastiques. A partir de mars 2009, les deux sociétés proposeront sur le marché européen une nouvelle gamme d’adhésifs et de revêtements pour l’industrie de l’emballage fabriqués à partir d’acide polylactique (PLA), un plastique issu de l’amidon de maïs. La gamme, baptisée Vyloecol, est destinée à être employée dans le complexage de films et de matériaux d’emballage biodégradables ou compostables. Les deux partenaires estiment que ce marché est en forte croissance. Les produits Vyloecol sont fabriqués à partir de Puralact, une famille de lactides produits par Purac. La gamme devrait permettre d’augmenter la résistance à la température de certains bioplastiques comme l’acide polylactique (PLA) afin d'élargir les applications potentielles. Purac est une filiale du groupe néerlandais CSM, un fabricant de farines, d’ingrédients et de produits pour la panification. Le groupe réalise un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros avec 8700 salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Igus investit dans le recyclage chimique

Economie circulaire

Igus investit dans le recyclage chimique

Le fournisseur de composants pour machines de production injecte 4,7 millions d’euros dans le procédé Cat-HTR permettant de transformer les plastiques en pétrole. -    On connaît Igus pour ses paliers[…]

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Profession

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Saica investit dans le carton ondulé en Ecosse

Investissements

Saica investit dans le carton ondulé en Ecosse

Schubert délocalise l’impression 3D chez ses clients

Investissements

Schubert délocalise l’impression 3D chez ses clients

Plus d'articles