Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Social

Total : des écologistes au secours du pétrole

Total : des écologistes au secours du pétrole

Alors que Total se prépare à devenir TotalEnergies, les syndicats, soutenus par des ONG, dénonçaient, une nouvelle fois, le 9 février le projet qui prévoit notamment de développer la production d’acide polylactique (PLA) sur le site de Grandpuits. -

Le patron de Total « Patrick Pouyanné a dit que ce projet était bon parce qu'ils allaient transformer cette raffinerie en raffinerie d'agrocarburants. Mais les agrocarburants, on le sait, sont parfois pire que les énergies fossiles. C'est une mascarade de transition écologique » : ainsi s’est exprimé Jean-François Julliard. Le patron de Greenpeace France était en compagnie de... Philippe Martinez, le secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT). Lors d’un rassemblement le mardi 9 février, des salariés de la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne), soutenus pour l'occasion par des organisations non gouvernementales (ONG) de défense de l’environnement comme Oxfam, sont venus, une nouvelle fois, dénoncer l'opération de conversion du site. Au terme d'un projet doté de 500 millions d'euros, Total prévoit d’y cesser le raffinage en 2023 pour produire des biocarburants, de l’acide polylactique (PLA) et exploiter deux centrales solaires photovoltaïques. 

Energies fossiles

« Conscient » qu’il faudra dépasser les énergies fossiles, Adrien Cornet, délégué CGT à la raffinerie de Grandpuits, indiquait : « on se bat auprès des écolos parce qu'on dénonce le fait que Total ne prend pas un virage écologique ». Si une tentative pour repeindre en vert la façade du siège de Total a été bloquée par un cordon de CRS, les manifestants ont collé des affiches dénonçant « Grandpuits, 700 emplois menacés, 7 milliards de dividendes » ou encore « Grandpuits, greenwashing, casse sociale ». Une grève est en cours depuis plusieurs mois sur le site. Afin d'acter sa transition vers un monde sans pétrole, Total doit devenir TotalEnergies en mai prochain.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un musée éphémère des plastiques à Madrid

Profession

Un musée éphémère des plastiques à Madrid

Pendant dix jours, EsPlásticos veut mettre en avant les différentes propriétés du matériau dans une structure en plastique, vouée à être recyclée. - « L’industrie des[…]

07/05/2021 | PlastiquesRendez-vous
« Nous visons 20 millions d’euros dès 2022 », annonce Patrick Bariol, directeur général de Léko

Profession

« Nous visons 20 millions d’euros dès 2022 », annonce Patrick Bariol, directeur général de Léko

Recyclage : Skytech mise sur la triboélectricité

Economie circulaire

Recyclage : Skytech mise sur la triboélectricité

 Loi Climat : « tournant » ou  « formidable gâchis » ?

Profession

Loi Climat : « tournant » ou « formidable gâchis » ?

Plus d'articles