Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Tomra et Borealis associés dans le recyclage mécanique

Arnaud Jadoul
Tomra et Borealis associés dans le recyclage mécanique

© Jannik Hammes Fotografie

Le chimiste et le constructeur de systèmes de tri, en collaboration avec le spécialiste de la gestion des déchets Zimmermann, ouvrent une usine pilote dédiée au plastique en Allemagne. -

Une usine de recyclage mécanique du plastique parmi les plus avancées : le norvégien Tomra, l’autrichien Borealis et l’allemand Zimmermann se sont associés pour ouvrir une unité pilote à Lahnstein (Rhénanie-Palatinat), en Allemagne. « Le mariage de la chimie et de la technologie », soutiennent-ils. L'unité traite les déchets ménagers rigides et souples. « Elle est conçue pour répondre aux exigences élevées des industriels, notamment issus des secteurs de l’automobile et des produits de grande consommation », précisent les trois partenaires. Caractérisées par une grande pureté, une faible odeur, une grande stabilité, des fractions de couleur claire, ces polyoléfines recyclées feront partie de la gamme Borcycle de Borealis – sous la dénomination M grade – et seront commercialisées par le groupe chimique. Pour leur part, Tomra, à travers sa division Sorting Recycling, apporte ses technologies, tandis que Zimmermann est en charge du fonctionnement du site et de la qualité. « La réussite technique de l’opération constituera la base d’une future usine de recyclage à grande échelle », ajoutent les trois entreprises.

Tests très prometteurs

« Cette usine est le résultat de la collaboration d’acteurs clés de la chaîne de valeur, commente Volker Rehrmann, vice-président exécutif et responsable économie circulaire de Tomra. La nouvelle division économie circulaire de Tomra étant maintenant lancée, des projets majeurs comme celui-ci vont voir le jour à l’avenir. » « Cette usine incarne les principes de la plate-forme EverMinds initiée par Borealis. Elle cherche à faire progresser l’économie circulaire dans le domaine des plastiques, en mettant en œuvre des coopérations entre les acteurs », déclare Lucrèce Foufopoulos, vice-présidente exécutive de la division polyoléfines et économie circulaire de Borealis. « Alors que nous sommes en pleine transition vers une économie plus circulaire, l’approvisionnement limité en plastique recyclé haute qualité est l’un des plus grands défis que P&G, et d’autres acteurs de l’industrie, doivent relever, complète Gian De Belder, directeur technique de Procter & Gamble (P&G), en charge de la recherche et développement packaging et développement durable. L’approche novatrice adoptée par Borealis va modifier la quantité et la qualité du plastique recyclé disponible pour nos marques, et nous aider à atteindre notre objectif 2030, à savoir réduire de 50 %, soit 300 000 tonnes par an, notre utilisation de plastique vierge dans les emballages. Les premiers tests réalisés avec ce matériau semblent très prometteurs. »

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un nouveau patron pour WestRock

Carnet

Un nouveau patron pour WestRock

David Sewell succédera à Steven Voorhees à la tête du cartonnier américain le 15 mars prochain. - Le cartonnier américain Westrock va changer de Pdg. A la suite du départ pour raisons de[…]

ExxonMobil expérimente le recyclage chimique

Economie circulaire

ExxonMobil expérimente le recyclage chimique

Milliken se renforce dans les peroxydes organiques

Acquisitions

Milliken se renforce dans les peroxydes organiques

Une carte à puce en carton chez Iggesund

Innovation

Une carte à puce en carton chez Iggesund

Plus d'articles