Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Thermoformage avec moule ouvrant

ArT

Trente ans après avoir « inventé » le pot de yaourt actuel, Erca-Formseal (IWKA) veut révolutionner à nouveau le conditionnement des produits laitiers frais. Le pot à tronc cylindrique aurait-il vécu ? Désormais, Erca est capable de thermoformer des pots aux formes les plus variées et, surtout, avec une ouverture plus étroite que le corps. Une performance à laquelle seule l'injection pouvait prétendre jusqu'ici. Et c'est le moule ouvrant qui donne maintenant ce pouvoir au thermoformage.

Feuille laitière. En polystyrène ou multicouche barrière, la feuille laitière est d'abord étirée en profondeur, comme avec un moule classique. Ensuite, le moule s'ouvre et donne au pot sa forme définitive. Erca a dévoilé cette invention lors d'Interpack en avril dernier. Baptisée EFO, elle est destinée à être intégrée dans des lignes de conditionnement Form Fill Seal (FFS). Cette thermoformeuse d'un genre nouveau ne remet pas en cause le savoir-faire de la banderole insérée dans le moule ou « In-Mould-labeling » (IML) cher à Erca. En revanche, elle ne permet pas de travailler sur plusieurs cycles simultanément. Monocycle, elle ne forme qu'un seul rang de pots à la fois. De ce fait, sa cadence se situe entre 7 000 et 20 000 pots par heure, suivant que la machine travaille avec une bobine de 320 mm de large (EFO 320) ou de 850 mm de laize (EFO 825).

Nouvelle technologie. Moins rapide que le thermoformage classique, cette technologie est, en revanche, plus économe du point de vue de la consommation de matériaux. Un pot de 125 ml formé sur une EFO pèse 6 à 8 grammes, soit presque deux fois moins qu'un pot injecté. Erca a noté l'intérêt des fournisseurs de films pour récupérer les bobines mono-matériaux utilisées sur cette machine afin de les recycler. Bernard Michellon, Pdg de Erca-Formseal ne souhaite pas dévoiler le prix de cette machine : « ce que nous présentons ici, à Interpack, est un laboratoire qui doit montrer à nos clients toutes les possibilités de cette technique ». La première machine sera livrée à un fabricant de produits frais français en février 2003. Ce client de l'agroalimentaire devrait être suivi par d'autres, dans la cosmétique. Erca compte, en effet, s'appuyer sur IWKA pour pénétrer ce nouveau marché. La variété des formes offertes par l'EFO et la taille des pots - jusqu'à 250 ml et 100 mm de hauteur - devrait l'y aider.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Economie circulaire

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Le Parlement a définitivement adopté le projet de loi Climat et résilience. Les articles 11, 11 bis et 12 concernent plus particulièrement les emballages avec des échéances en 2025 ou en 2030. - Le[…]

Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

Exclusif

Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

L’empaquetage de l’Arc de triomphe est lancé

Profession

L’empaquetage de l’Arc de triomphe est lancé

Progroup bat un record dans l’ondulé

Carnet

Progroup bat un record dans l’ondulé

Plus d'articles