Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Décryptage

Sylvain Raux, le regard du distributeur

ARNAUD JADOUL

« Qu'une entreprise soit industrielle, commerciale ou de service, le problème est toujours de se préoccuper des besoins du marché. » Après 14 années de direction de magasin dans la grande distribution, Sylvain Raux, 40 ans, le directeur général du spécialiste du thermoformage CGL Pack depuis le 1er avril, se trouve donc très à l'aise dans son nouvel univers.

Son expérience ne le prédisposait pourtant pas à occuper ces fonctions. Titulaire d'un BTS en agro-alimentaire et diplômé d'une école de commerce parisienne, Sylvain Raux a d'abord été attiré par la distribution. Chef de rayon puis de département et responsable de « merchandising » aux Docks de France (enseigne Attac), il dirige son premier magasin chez Stoc à 27 ans. Il passe ensuite chez Prisunic-Monoprix puis Champion, avec toujours une préférence pour les supermarchés, « plus proches des clients », et sillonne la France. Arrivé dans l'agglomération d'Annecy, en Haute-Savoie, il rencontre Romain Lécot, alors directeur général de la filiale de PSB Industries. Qui lui propose la direction commerciale de la PME de 245 salariés. Sylvain Raux saute le pas en janvier 2006. « Je me suis tout de suite retrouvé dans cette entreprise, son style de management, son approche commerciale très humaine, sa volonté de mettre en valeur l'identité des clients, ainsi que son engagement en matière environnementale », livre-t-il. Et si, alors, il ne possédait pas les bases techniques du métier, il apportait sa connaissance des enseignes et de leurs acheteurs, « faisant un peu contrepoids à une vision industrielle ». Six mois plus tard, Romain Lécot souhaitant partir, il lui confie la responsabilité opérationnelle des deux sites d'Annecy et de Lorient, dans le Morbihan, et, dès le 1er janvier, lui laisse le champ libre, de fait. Ce qui n'empêche pas ce père de quatre enfants de maintenir l'équilibre, « absolument essentiel », entre ses vies professionnelle et privée.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un musée éphémère des plastiques à Madrid

Profession

Un musée éphémère des plastiques à Madrid

Pendant dix jours, EsPlásticos veut mettre en avant les différentes propriétés du matériau dans une structure en plastique, vouée à être recyclée. - « L’industrie des[…]

07/05/2021 | PlastiquesRendez-vous
« Nous visons 20 millions d’euros dès 2022 », annonce Patrick Bariol, directeur général de Léko

Profession

« Nous visons 20 millions d’euros dès 2022 », annonce Patrick Bariol, directeur général de Léko

Recyclage : Skytech mise sur la triboélectricité

Economie circulaire

Recyclage : Skytech mise sur la triboélectricité

 Loi Climat : « tournant » ou  « formidable gâchis » ?

Profession

Loi Climat : « tournant » ou « formidable gâchis » ?

Plus d'articles