Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Suez accélère dans les plastiques recyclés

Suez accélère dans les plastiques recyclés

Pour doper le tri à la source, Suez veut diversifier les modes de collecte.

Le géant de l’environnement veut porter sa capacité de traitement de 400 000 à 600 000 tonnes. - L’heure est décidément aux grandes manœuvres dans le recyclage des plastiques. Alors que Veolia a annoncé en octobre vouloir quintupler son chiffre d'affaires dans la production de plastiques recyclés d'ici à 2025 en portant sa collecte de 45 000 tonnes aujourd'hui à 200 000 tonnes en 2025 en France, Suez a pris la parole en novembre pour dévoiler son ambition de passer de 400 000 à 600 000 tonnes de plastiques recyclés. Cette croissance de 50% s’inscrit dans une double actualité : le paquet “économie circulaire” de l’Union européenne prévoit un taux de recyclage 80% pour les emballages en 2030 tandis qu’Emmanuel Macron veut pousser le France bien au-delà avec un objectif de 100% de recyclage des plastiques en 2025. Présent parmi les propositions de campagne de l’actuel président de la République, cet objectif est l’une des mesures spectaculaires de la feuille de route sur l’économie circulaire à paraître en mars 2018. Parmi ses neuf usines européennes spécialisées dans le recyclage des plastiques issus des collectes sélectives, le géant de l’eau et de l’environnement a choisi son unité de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) pour illustrer sa stratégie. Suez RV Plastiques Atlantique affiche actuellement une capacité de 20 000 tonnes dans le traitement des bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET). Les paillettes de PET recyclé sont  transformées par les clients en fibres ou en mousses, mais aussi en bouteilles et en films pour l’emballage alimentaire. Dans ce dernier cas, comme l’usine n’est pas équipée[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

L’ancien Pdg de Verallia accompagnera les restructurations

Carnet

L’ancien Pdg de Verallia accompagnera les restructurations

Nommé délégué interministériel, Jean-Pierre Floris devra notamment prévenir les risques de fermeture de site. - A la tête de Verallia jusqu’au 1er septembre dernier, et désormais[…]

11/12/2017 |
2018 se teint de pourpre

2018 se teint de pourpre

Siegwerk se développe en Amérique latine

Siegwerk se développe en Amérique latine

Les bioplastiques progressent plus lentement

Analyse

Les bioplastiques progressent plus lentement

Plus d'articles