Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Statu quo pour l’usage unique en France

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

,
Statu quo pour l’usage unique en France

Le député Lambert souhaitait étendre l'interdiction notamment aux emballages pour fleurs coupées.

Un amendement de François-Michel Lambert visant à allonger la liste des objets en plastique à usage unique interdits n’a pas été retenu dans le cadre d’une nouvelle lecture de la loi Pacte devant l’Assemblée nationale. -

Amendement rejeté ! Le député UDE des Bouches-du-Rhône François-Michel Lambert, qui vient de dévoiler son rapport Stop aux pollutions plastiques , entendait profiter du retour de la loi relative au Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) devant l’Assemblée nationale pour revenir au calendrier d’interdiction de certains objets en plastique à usage unique qu’il avait initialement proposé et qui avait été assoupli par les sénateurs – avec un report d'un an, de 2020 à 2021 – et, même, en allonger la liste. L’amendement visait à « élargir les interdictions de plastiques à usage unique en les étendant aux coupes desserts, bâtons et brochettes pour l’alimentation, plateaux-repas, pots à glace, saladiers, bâtonnets mélangeurs pour boissons, filets à fruits et légumes, capsules de café, capsules de thé, capsules de chocolat, et autres capsules de boissons chaudes, sachets individuels de thé, emballages pour fleurs coupées, particules de calage en polystyrène expansé, jetons de jeux, jetons de caddie de course à l’exception de ceux qui sont compostables en compostage domestique ou industriel et constitués, pour tout ou partie, de matières biosourcées ». Le député proposait en outre de supprimer dans la version sénatoriale la mention « à l’exception des gobelets et verres qui ne sont pas en polystyrène expansé » afin de ne pas écarter[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pas d'emballement pour le #ShellOnChallenge

Profession

Pas d'emballement pour le #ShellOnChallenge

Un nouveau défi douteux se répand sur les réseaux sociaux. - Aux États-Unis, les réseaux sociaux sont riches de paris plus ou moins stupides, de défis douteux et de records à éviter.[…]

25/04/2019 |
La Frec fête son premier anniversaire

Profession

La Frec fête son premier anniversaire

Un portail dédié aux distributeurs chez LPR

Un portail dédié aux distributeurs chez LPR

ExcelRise intègre le recyclage

Acquisitions

ExcelRise intègre le recyclage

Plus d'articles