Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sequana ne vend plus la division sécurité d'Arjowiggins

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

,
Sequana ne vend plus la division sécurité d'Arjowiggins
Le groupe papetier français cède les papiers autocopiants. -

Le groupe papetier français Sequana a renoncé à vendre la division sécurité d'Arjowiggins mais a cédé la division de papiers autocopiants de cette filiale et les vins Antonin Rodet, a annoncé le groupe dans un commmuniqué. Il indique que « les termes de l'offre reçue ne remplissaient plus tant en prix qu'en conditions les objectifs du groupe » et que le conseil d'administration de Sequana a donc « décidé de conserver et d'accompagner le développement de cet actif ». Cette activité « bénéficie d'une excellente visibilité à long terme et contribue à l'amélioration de la situation financière du groupe », a ajouté le groupe. Au 1er semestre 2009, la division sécurité d'Arjowiggins a réalisé de bonnes performances avec un chiffre d'affaires en progression de 6% et une marge opérationnelle de 12%. Selon le groupe, cette dynamique de croissance devrait se poursuivre au second semestre, en particulier dans le domaine des e-documents (étiquettes intelligentes...) et des billets de banque.

En revanche, Sequana a cédé le négociant en vins bourguignon Antonin Rodet au groupe Boisset pour 23,5 millions d'euros et l'activité papiers autocopiants en Belgique, où elle emploie environ 400 personnes réparties sur les sites de Virginal et de Nivelles, à un groupe de managers locaux.
En juin 2008, Sequana, qui a accusé une perte nette de 21 millions d'euros au premier semestre, avait annoncé un programme de cessions d'actifs « non stratégiques ». La division sécurité d'Arjowiggins faisait partie des actifs à vendre mais le groupe avait précisé qu'il ne la céderait qu'à un niveau de prix et de conditions de cession satisfaisantes, notamment pour réduire significativement l'endettement du groupe.
 
Arjowiggins est leader mondial des papiers de création et de supports techniques destinés à la communication, aux loisirs, à la sécurité et à l'industrie. La division sécurité comprend les papiers pour les billets de banque, les papiers de sécurité (chéquiers, passeports, documents officiels), les e-documents (identité biométrique, systèmes et consommables), la protection des marques et les papiers synthétiques. Les principales marques commerciales sont Diamone et Polyart. Elle représente 15% du chiffre d'affaires d'Arjowiggins (1,8 milliard d'euros en 2008) et emploie quelque 1 500 salariés.
 
(avec AFP)

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Dix-neufs lauréats pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

Profession

Dix-neufs lauréats pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

Dix-neufs trophées ont été décernés pour cette édition 2021 placée sous le signe de la transition écologique. - Après une édition 2020 marquée par le confinement et une[…]

Un Oscar de l'emballage pour Collomb mécanique

Profession

Un Oscar de l'emballage pour Collomb mécanique

Un Oscar de l'emballage pour Raja

Profession

Un Oscar de l'emballage pour Raja

Jungheinrich lance l’Ere 225i

Technologie

Jungheinrich lance l’Ere 225i

Plus d'articles