Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Schubert accélère dans la robotisation

Tiziano Polito
Schubert accélère dans la robotisation

Le robot T4, qui répond à une architecture de type delta, est dédié au pick-and-place.

Le constructeur allemand lance ses premiers cobots et un nouveau delta. -

La robotique fait partie des piliers de l'industrie 4.0. Une présence qui s’explique, notamment, par la flexibilité qu’apportent les robots face à un marché qui tend vers les petites séries de produits différenciés. Schubert le sait bien, qui utilise ces systèmes depuis une trentaine d’années sur ses lignes modulaires TLM. Le constructeur allemand avait prévu de présenter à Interpack – finalement reporté à l'année prochaine – plusieurs nouveautés liées à l’automatisation de ligne. La principale est sans doute représentée par le premier cobot du constructeur. Il comprend une commande intelligente et facile à configurer, un système de vision qui lui permet de percevoir son environnement à l'aide de l'intelligence artificielle, des convoyeurs d'alimentation, des pièces de format. Comme tous les cobots, l’équipement peut travailler aux côtés de l’opérateur, sans risques pour sa sécurité, pour lui faciliter les tâches de manutention.

Pick-and-place 

Autre nouveauté, les robots delta T4 et T5, dédiés à des tâches de pick-and-place, mais pour des cycles beaucoup plus rapides. Si ces machines existent depuis longtemps, Schubert assure avoir travaillé sur la coordination de leurs mouvements afin de placer un maximum d’axes dans un minimum de place. Le constructeur explique que six robots T4 à quatre axes peuvent travailler simultanément dans le même bâti TLM. La version T5 dispose quant à elle d’un cinquième axe qui permet de faire pivoter et basculer les produits, par exemple pour les insérer à l’intérieur d’une barquette en carton.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Isabelle Manche nommée chez Esko

Carnet

Isabelle Manche nommée chez Esko

Le leader mondial du logiciel pour l’emballage a choisi sa nouvelle directrice générale pour la France. Elle est chargée de développer les ventes dans l’Hexagone et d’accélérer la[…]

Lactips lève 13 millions

Investissements

Lactips lève 13 millions

La survie des recycleurs de plastique en jeu

Profession

La survie des recycleurs de plastique en jeu

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Entretien

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Plus d'articles