Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Investissements

Schoeller Allibert se développe en Belgique

Tiziano Polito
Schoeller Allibert se développe en Belgique

Le site occupe une surface au sol de plus de 10 000 m².

Le fabricant d’emballages réutilisables en plastique investit dans une nouvelle usine à Beringen, avec l’aide financière de son directeur marketing. -

C’est assez singulier pour être signalé : Schoeller Allibert et son directeur marketing et innovation Ludo Gielen (photo ci-dessous) investissent conjointement 15 millions d’euros dans une nouvelle usine à Beringen, en Belgique. Le site, qui emploiera 70 personnes à terme, produira des emballages réutilisables en plastique de gros volume. Proche de la famille Schoeller, Ludo Gielen injecte quelque 8 millions d'euros dans la nouvelle construction par l’intermédiaire de son entreprise Blue Oceans XL, alors que Schoeller Allibert prend à sa charge les dépenses liées à l'appareil de production, soit 7,5 millions d’euros au total. Il est rare qu’un salarié de l’entreprise apporte des capitaux personnels dans un projet de développement concernant son employeur. Mais Ludo Gielen croit dur comme fer au développement de l’emballage plastique[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Isabelle Manche nommée chez Esko

Carnet

Isabelle Manche nommée chez Esko

Le leader mondial du logiciel pour l’emballage a choisi sa nouvelle directrice générale pour la France. Elle est chargée de développer les ventes dans l’Hexagone et d’accélérer la[…]

Lactips lève 13 millions

Investissements

Lactips lève 13 millions

La survie des recycleurs de plastique en jeu

Profession

La survie des recycleurs de plastique en jeu

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Entretien

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Plus d'articles