Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

Sagard cède Ipackchem à SK Capital

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Sagard cède Ipackchem à SK Capital

Le fonds américain est très impliqué dans les industries chimique et pharmaceutique. -

Le français Ipackchem, spécialisé dans les bidons en plastique, change encore de mains. A la suite d’enchères, le fonds français Sagard, propriétaire de l’entreprise depuis février 2017, va en céder le contrôle à une autre société d’investissement, l’américain SK Capital Partners. Celui-ci est particulièrement présent dans les secteurs des matériaux de spécialité, la chimie et la pharmacie. « Avec sa couverture mondiale, son expertise en matière de chimie de spécialité, sa forte connectivité avec notre clientèle et ses capacités de fusions-acquisitions, SK Capital est le partenaire idéal pour Ipackchem », commente Jean-Philippe Morvan, le Pdg de l’entreprise. Des avantages indéniables pour le fabricant de bidons en plastique destinés à l'agrochimie, l'automobile, l'alimentaire, les boissons et l'industrie, qui veut se développer en Amérique du Nord.

Fluoration du polyéthylène

Créé en 1987 par Jean-Philippe Morvan, Ipackchem est issu d’Airopack, une division du groupe Air Products, qui exploitait un brevet de fluoration du polyéthylène (PE). Par un procédé d'extrusion soufflage, une barrière fluorée -équivalente à la protection apportée par un revêtement en Téflon- est créée à l'aide d'un mélange gazeux à base de fluor et d'azote. L’entreprise a intégré en 1991 la société irlandaise Boxmore International, spécialisée dans les emballages en polyéthylène téréphtalate (PET) et PE haute densité (PEhd). Reprise par Chesapeake en 2000, cette entité est devenue Chesapeake Specialty Chemical Packaging en 2007. Elle a été acquise en janvier 2014 par Cerea Partenaire, associé à Bpifrance, avant d’intégrer le portefeuille de Sagard. En avril 2020, le groupe a racheté le chinois JRB Packaging. Aujourd’hui, il compte 8 sites de production en France (à Saint-Etienne, Loire), au Royaume-Uni, en Hongrie, au Brésil, en Afrique du Sud, en Russie et en Chine, emploie 850 personnes et réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 120 millions d’euros.

Les deux parties espèrent conclure la transaction durant le premier semestre 2021. Le management d’Ipackchem conservera une part minoritaire du capital.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Social

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Sous étroite surveillance de l’État, l'usine, menacée de liquidation tout en faisant face à un procès, risque une amende pouvant aller de 50 000 à 500 000 euros. - Après un premier[…]

15/01/2021 | PapierJustice
Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Acquisitions

Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Social

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Profession

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Plus d'articles