Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Rumeurs autour de Veolia

Henri Saporta
Rumeurs autour de Veolia

Jean-Louis Borloo a été ministre de l'Environnement.

© Source : Wikipedia

Une rumeur veut que Jean-Louis Borloo succède à Antoine Frérot. -

Des rumeurs colportées par la presse, des supputations, une manipulation, des manœuvres politiques ou encore une entreprise de destabilisation : les qualificatifs ne manquent pas… Jean-Louis Borloo comme Henri Proglio ont démenti que l'ancien ministre de l'Environnement puisse prendre la tête de Veolia Environnement avec l'appui du patron d'EDF et ancien patron de Veolia. Président de la République, Nicolas Sarkozy a qualifié d'"absurde" l'hypothèse d'une intervention de l'Elysée dans cette éventuelle nomination. Héritier de la Compagnie générale des eaux, devenue Vivendi Environnement à la fin des années 1990, Veolia Environnement, depuis 2003, est un géant de l'eau et des déchets qui, affaibli par une dette trop lourde, cherche à se restructurer. Avec plus de 315 000 salariés dans le monde, dont environ un tiers en France, le groupe, actuellement dirigé par Antoine Frérot, a dégagé 34,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2010 dans l'eau, la propreté, les transports et l'énergie par le biais de Dalkia détenu avec EDF. Veolia Environnement, dont la capitalisation boursière frôle les 4,8 milliards d'euros, a connu une année 2011 noire, marquée par deux avertissements sur résultats depuis l'été qui ont contribué à faire plonger de plus de 60% la valeur de son titre. Les résultats annuels doivent être publiés le 1er mars. Et la succession d'Antoine Frérot pourrait bien ne plus être à l'ordre du jour.

Délégataires. En conséquence, l'entreprise entend réduire, d'ici 2014, sa présence à 40 pays (contre près du double actuellement) et céder pour 5 milliards d'euros d'actifs, la plupart devant provenir de sa part dans la société de transport Veolia Transdev. Le concurrent de Suez Environnement mais aussi de Paprec est l'un des plus importants délégataires de service public en France, choisi par de nombreuses collectivités locales pour gérer à leur place l'eau ou les déchets. A ce titre, l'entreprise intervient dans la collecte et le tri des emballages ménagers aux fins de recyclage.
(avec AFP)

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Igus investit dans le recyclage chimique

Economie circulaire

Igus investit dans le recyclage chimique

Le fournisseur de composants pour machines de production injecte 4,7 millions d’euros dans le procédé Cat-HTR permettant de transformer les plastiques en pétrole. -    On connaît Igus pour ses paliers[…]

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Profession

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Saica investit dans le carton ondulé en Ecosse

Investissements

Saica investit dans le carton ondulé en Ecosse

Schubert délocalise l’impression 3D chez ses clients

Investissements

Schubert délocalise l’impression 3D chez ses clients

Plus d'articles