Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Exclusif

Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

Philippe Dalloz et Emmanuelle Perdrix, cofondateurs d'Hyléance.

En quête de taille critique, les deux plasturgistes se regroupent pour donner naissance à un spécialiste de l’injection et de l’extrusion-soufflage. -

Atteindre une taille critique pour renforcer la capacité à investir, notamment dans les outils 4.0, aller chercher des marchés plus importants et saisir des opportunités de croissance externe… : tels sont les objectifs de Rovip et Millet-Forestier en s’associant pour créer le groupe Hyléance. « "Hylé" pour matière en grec et "ance" pour alliance, équilibre », explique Emmanuelle Perdrix, la présidente de Rovip. L’opération consiste en un adossement des deux entreprises au sein d’une holding, que présidera Emmanuelle Perdrix, et dont Philippe Dalloz, le président de Millet-Forestier, sera le directeur général. Les deux partenaires resteront autonomes.

Une offre globale

« Nous sommes deux entreprises familiales emblématiques de l’Ain et du Jura, avec des cultures internes fortes, des positionnements techniques et de nombreux marchés complémentaires [NDLR : dans l’emballage et l’industrie en particulier], commente Emmanuelle Perdrix, qui est par ailleurs la présidente de l’union des transformateurs de la plasturgie Polyvia. Hyléance est un groupe indépendant, porté par deux dirigeants qui partagent la même vision et l’ambition d’une entreprise responsable et durable. Notre volonté est d’apporter de la valeur à nos collaborateurs, à nos clients et à l’ensemble de nos partenaires. » « Attachés au territoire, nous disposons de plusieurs usines de haut niveau à moins d’une heure les unes des autres pour apporter une offre globale, portée par l’excellence et l’audace technique », ajoute Philippe Dalloz.

Écoresponsabilité

Hyléance devient un acteur important dans l’injection et le soufflage technique de polymères, avec 75 presses à injecter et 18 souffleuses et des capacités de petites, moyennes et grandes séries pour des marchés de pièces complexes ou de pièces d’aspect. Le groupe, qui pèse 38 millions d’euros de chiffre d’affaires, pour un effectif de 220 personnes, compte quatre usines à Nivigne-et-Suran (Ain), Lavans-lès-Saint-Claude (Jura), Veyziat (Ain, issue du rachat de BMP soufflage par Millet-Forestier en janvier dernier) et, dans quelques semaines, Ceyzériat (Ain). Ce dernier site, de Rovip initialement (photo ci-dessus), ouvrira en septembre et accueillera, outre le siège social de l’entité, l’ensemble des activités bouchons et capsules des deux sociétés. L’unité « historique » de Rovip à Nivigne-et-Suran, elle, abritera l’activité de TMP industrie, un spécialiste de l’injection et du soufflage technique, qu'Hyléance est en passe de racheter. « Hyléance est aussi un groupe qui porte avec fierté son ADN vert et responsable à travers des choix d’investissement pour impulser une véritable démarche d’écoresponsabilité au travers de tous ses nouveaux produits propres, souligne encore Emmanuelle Perdrix. Tout en proposant un accompagnement dédié à la réduction de l’impact environnemental à ses clients pour le développement de leurs produits spécifiques. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Chapelle-Darblay : État des lieux avant emballage final

Investissements

Chapelle-Darblay : État des lieux avant emballage final

Après les rebondissement du 15 octobre, Emballages Magazine propose un état de lieux pour clarifier les enjeux autour de la papeterie d'UPM de Grand-Couronne. - Depuis l’annonce en septembre 2019 par le papetier[…]

21/10/2021 | Carton onduléSocial
Un nouveau siège pour Yaskawa en Europe

Investissements

Un nouveau siège pour Yaskawa en Europe

Des encres plus durables chez Hubergroup

Economie circulaire

Des encres plus durables chez Hubergroup

Tosca lance la NeRa pour concurrencer la palette bois

Technologie

Tosca lance la NeRa pour concurrencer la palette bois

Plus d'articles