Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Recyclage : le PET n'aime pas le PLA

La rédaction d'Emballages Magazine
Selon une étude suisse, le biopolymère altère les qualités des résines recyclées.

La présence d'acide polylactique (PLA), à partir d'une quantité de 0,1%, dans les emballages en PET peut altérer fortement les qualités des résines recyclées, indique une récente étude commandée par l'organisme européen PETcore (PET Containers Recycling Europe) et réalisée par la société suisse PTI-Europe. Cette étude visait à évaluer l'impact du PLA sur les filières de recyclage du PET transparent. "Quand les flacons de PLA sont séchés, le PLA tend à coller aux surfaces métalliques ou à former des agglomérats. Il semble que les conditions normales de séchage du PET sont trop élevées en température pour le PLA." PTI-Europe ajoute que le procédé d'extrusion utilisé dans la filière de recyclage du PET provoque une forte opacité des copeaux, ce qui laisse penser que le PLA ne peut résister à de telles conditions thermiques. L'étude contredit ainsi les producteurs de PLA qui affirmaient jusqu'à présent qu'une telle quantité de PLA ne nuisait pas au recyclage du PET ou n'en altérait pas les qualités. Elle souligne aussi la nécessité d'orienter correctement les emballages en matériaux biodégradables vers des filières adaptées. Le risque que les quelque 40 milliards de bouteilles en PET (soit un volume d'un million de tonnes) recyclées chaque année en Europe se retrouvent mélangées à des emballages en biopolymères est cependant extrêmement limité actuellement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La "Circular Plastics Alliance" est sur les rails

Profession

La "Circular Plastics Alliance" est sur les rails

Sous l’égide de la Commission européenne, l’initiative regroupe une centaine de signataires et vise l’intégration de 10 millions de tonnes de matière recyclée dans tous les produits en[…]

La nanographie débarque en Amérique latine

Investissements

La nanographie débarque en Amérique latine

Les opposants à la consigne satisfaits

Profession

Les opposants à la consigne satisfaits

Des substances nocives dans les trois quarts des produits en plastique de consommation courante

Sécurité sanitaire

Des substances nocives dans les trois quarts des produits en plastique de consommation courante

Plus d'articles