Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Quatorze mois pour renoncer à un milliard de pièces en plastique

Arnaud Jadoul
Quatorze mois pour renoncer à un milliard de pièces en plastique

© Tesco / Andrew Parsons / i-Images

Dans le cadre de sa stratégie 4R, le distributeur britannique Tesco veut retirer de ses rayons les emballages et accessoires non-recyclables et superflus. -

Retirer un milliard de pièces en plastique des produits en vente dans les rayons de ses 3787 magasins du Royaume-Uni et d’Irlande d’ici à la fin de 2020 : tel est le nouvel objectif que le distributeur britannique Tesco vient de s’assigner. Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie 4R – retirer, réduire, réutiliser, recycler – de l’enseigne. Cela vise les emballages et accessoires non-recyclables et/ou superflus. « Là où il ne peut pas être enlevé, par exemple là où il empêche le gaspillage alimentaire, Tesco travaillera avec ses fournisseurs pour le réduire au minimum absolu. Le distributeur explorera de nouvelles possibilités de réutiliser ses emballages et s'assurera que tout ce qui reste est recyclé dans le cadre d'un circuit fermé. Si l'emballage ne peut pas être recyclé, il n'aura pas sa place chez Tesco », indique la chaîne de distribution dans un communiqué. Cela concerne les sachets en plastique, employés habituellement pour les fruits, légumes et produits de boulangerie en vrac, qui seront remplacés par leur équivalent en papier, les barquettes des plats préparés, les couvercles secondaires sur des denrées telles que les crèmes, les yaourts et les céréales, les couverts et pailles des produits de snacking et des briques, ainsi que deux cents millions d’emballages de vêtements et de cartes de vœux. Tesco précise avoir rencontré 1500 fournisseurs en août dernier pour leur faire savoir combien l’emballage sera désormais déterminant dans le référencement des articles.

L'an dernier, Tesco avait déjà annoncé son intention d'enlever de ses rayons les matériaux les plus difficiles à recycler. Le groupe précise que quelque 4 000 tonnes de ces matériaux auront ainsi été supprimées d’ici à la fin de l'année.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Schumacher Packaging s’offre une tête de pont au Royaume-Uni

Acquisitions

Schumacher Packaging s’offre une tête de pont au Royaume-Uni

Le fabricant d’emballages en carton ondulé a conclu le rachat de Jaffabox. - Le Brexit, c’est pour bientôt… et beaucoup d’entreprises ne savent pas trop comment en appréhender les conséquences[…]

18/11/2019 | Carton ondulé
Un courtier sanctionné pour des déchets envoyés en Asie

Profession

Un courtier sanctionné pour des déchets envoyés en Asie

Encore un emballage connecté distingué par le concours Lépine

Innovation

Encore un emballage connecté distingué par le concours Lépine

Des adhésifs plus sûrs à l’étude

Economie circulaire

Des adhésifs plus sûrs à l’étude

Plus d'articles