Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

Quand le « zéro déchet » compromet le recyclage…

Quand le « zéro déchet » compromet le recyclage…

Dans l'emballage en carton ondulé, les papiers et cartons à recycler (PCR) triés par les citoyens servent à fabriquer des papiers pour ondulé (PPO).

A  l’occasion de la Journée mondiale du recyclage le jeudi 18 mars, Citeo souhaite remettre les pendules à l’heure mais l'économie circulaire n'empêche pas les patrons de dormir. -

À l’occasion de la quatrième Journée mondiale du recyclage, le jeudi 18 mars, Citeo souhaite remettre les pendules à heure. Selon l’organisme agréé pour la valorisation des emballages et des papiers au titre de la responsabilité élargie des producteurs (REP), il est contre-productif d’opposer « zéro déchet » et recyclage, au risque de décourager les bonnes volontés. Parce qu'il y a encore beaucoup de chemin à parcourir… Démonstration en quelques chiffres. Citeo rappelle une évidence : le recyclage des emballages ménagers est une réalité sociale, industrielle et écologique. Le taux atteint 70%, soit 3,6 millions de tonnes traitées sur un gisement de 5 millions et une progression de 104 000 tonnes entre 2018 et 2019. Le recyclage évite 1,6 million de tonnes de CO2, soit 780 000 voitures en moins sur les routes. Quelque 30 millions de Français peuvent trier tous leurs emballages dans le cadre de l’extension des consignes. L’objectif de couvrir la totalité du territoire a été repoussé après 2022 en raison de la pandémie. Mais 89% des Français trient leurs emballages dont 51% systématiquement. En dehors du cas particulier de l’acier qui est à 100%, le podium est occupé par le verre (85%), les papiers et cartons (70%) et l’aluminium (48%). Avec un total de 29%, les plastiques, en fermant la marche, cristallisent tous les reproches, mais embrassent la transition écologique à bras-le-corps. Reste que les bouteilles et flacons en polyéthylène téréphtalate (PET) et en polyéthylène haute densité (PEhd) atteignent 61%. En 2021, les marques, incitées financièrement à réduire leurs emballages à la source pour diminuer leurs contributions, consacrent 800 millions d’euros à la valorisation des emballages ménagers. Soit plus de 11 milliards injectés dans les équipements de collecte et de tri des collectivités locales depuis la création d’Eco-Emballages en 1992. En 30 ans, la population est passée de 59 à 67 millions.

80% d’aluminium recyclé

Au fil des jours, Emballages Magazine rend compte d’une actualité de l'économie circulaire qui n’a jamais été aussi riche. Le ministère de la Transition écologique rappelle que la loi dite Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec) « prévoit d’harmoniser la couleur des bacs sur tout le territoire français ainsi que les consignes[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

14 000 visiteurs pour Prod & Pack

Rendez-vous

14 000 visiteurs pour Prod & Pack

« Mission réussie » pour GL Events qui a repositionné son rendez-vous lyonnais. - « Mission réussie » pour une première ! Après Europack Euromanut CFIA, GL Events salue la mue[…]

02/12/2021 | Prod&Pack 2021
La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

Economie circulaire

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

MGJ passe sous pavillon américain

Acquisitions

MGJ passe sous pavillon américain

L’Inpi distingue Lactips

Economie circulaire

L’Inpi distingue Lactips

Plus d'articles