Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Editorial

Qu’est-ce qu’un emballage à usage unique ?

Qu’est-ce qu’un emballage à usage unique ?

Les marques de boissons basculent vers le polyéthylène téréphtalate recyclé (rPET).

Propice aux querelles byzantines, la directive Sup pourrait bien devenir un objet juridique non identifié (Ojni). -

Pour les consommateurs français et européens, avec les bols en cellulose moulée et les couverts en bambou, la traduction la plus concrète de la directive sur les plastiques à usage unique (Sup) est sans doute le bouchon dit « solidaire » – autrement dit attaché – des bouteilles en plastique et briques en carton pour liquides alimentaires. Une évolution qui n’est d’ailleurs pas forcément à leur goût à en croire une étude menée par Sidel. Mais ces mêmes consommateurs ignorent que ces bouteilles et briques pourraient être des « emballages à usage unique » dont le législateur peine à donner une définition exacte. Et pour cause ! Cette directive a pour particularité d’avoir été élaborée et adoptée en un temps record… Au risque de renvoyer à plus tard des clarifications pourtant essentielles. Et voilà des industriels qui se demandent à quelle sauce ils vont être mangés alors que les prochaines échéances courent à partir de juillet… 2021. Or, de retards en retards, la Commission européenne vient juste de publier ses « guidelines », des « orientations » qui ont valeur de simples recommandations. Comme l’explique Sébastien Jacques, responsable des affaires publiques du syndicat des entreprises de l'emballage plastique (Elipso), ces « orientations » ont plutôt tendance à faire passer « du flou au brouillard ». Pas de quoi rassurer ! D’autant plus que la France élabore sa propre interprétation avec la loi Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec) et son décret dit « 3R » relatif à la réduction, au réemploi et au recyclage, tandis que les sénateurs discutent du projet de loi Climat et[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Imbroglio autour de Chapelle-Darblay

Imbroglio autour de Chapelle-Darblay

Bercy regrette la décision du papetier finlandais UPM qui a préféré Samfi/Paprec à Veolia/Fibre Excellence. - « Paprec remporte Chapelle-Darblay » titrait Emballages Magazine dans la[…]

15/10/2021 |
Paprec remporte Chapelle-Darblay

Investissements

Paprec remporte Chapelle-Darblay

Plastiques : la longue marche de la transition

Profession

Plastiques : la longue marche de la transition

Gallus n’est plus à vendre

Acquisitions

Gallus n’est plus à vendre

Plus d'articles