Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

PureCycle finance la construction de sa première usine

Arnaud Jadoul
PureCycle finance la construction de sa première usine

Le recycleur américain de polypropylène a levé les 250 millions de dollars nécessaires à la deuxième phase de son projet industriel. -

PureCycle Technologies annonce avoir levé 250 millions de dollars et ainsi réalisé le financement obligataire nécessaire à la construction de sa première usine à Ironton (Ohio), aux États-Unis. Il va mettre ainsi en œuvre la deuxième phase de son projet industriel de recyclage chimique du polypropylène (PP), à partir d’une technologie mise au point par Procter & Gamble. « Le besoin d'une solution pour les déchets de PP a été et continue d'être une force motrice pour PureCycle. Il est encore plus pertinent, en cette période de crise sanitaire, de se concentrer sur une solution mondiale pour boucler la boucle et faire du polypropylène un matériau recyclable et précieux au lieu de le laisser s'échouer sur nos rivages », déclare Mike Otworth, Pdg de PureCycle, dans un communiqué.

48 000 tonnes par an

L’an dernier, PureCycle a ouvert une unité pilote – la phase I du projet – qui a démontré l’efficacité du procédé pour traiter des tapis et moquettes, transformés en PP recyclé « ultrapur, clair et inodore » (UPRP). L’usine, dont la construction va commencer, disposera d’une capacité de 48 000 tonnes d'UPRP par an, destiné à l’emballage de biens de consommation, l'ameublement et « d'autres applications pour lesquelles les possibilités de recyclage du PP sont actuellement très limitées ». L’entreprise travaille également à l’obtention d'une lettre de non-objection de l'Agence américaine de l'alimentation et des médicaments (FDA) pour que son matériau recyclé soit utilisable dans des applications de qualité alimentaire.

Contaminants, couleurs et odeurs

La technologie de PureCycle consiste à fondre la matière plastique, puis la traiter au moyen d’un solvant pour la décolorer et la nettoyer de ses contaminants et des odeurs éventuelles. Le matériau obtenu présente ainsi des propriétés comparables à celles du polymère vierge. PureCycle a déjà signé des accords d’approvisionnement avec L’Oréal, Nestlé, Aptar et Total.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Arnaud Gossement en mission sur le « greenwashing »

Profession

Arnaud Gossement en mission sur le « greenwashing »

L’avocat est chargé par Barbara Pompili d’évaluer les mécanismes d’engagements volontaires des entreprises. - Avocat spécialisé dans l'environnement, Arnaud Gossement est chargé par[…]

Pâte à papier : 7 millions pour Tarascon

Social

Pâte à papier : 7 millions pour Tarascon

Citeo calme les ardeurs du bois

Economie circulaire

Citeo calme les ardeurs du bois

Futerro démarre son usine de PLA en Chine

Investissements

Futerro démarre son usine de PLA en Chine

Plus d'articles