Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

PSB Industries prend pied aux États-Unis

LAURENT GUIGON
En faisant l'acquisition de Mar-Lee Companies, Texen permet à PSB Industries de disposer d'un ancrage nord-américain.

Numéro trois mondial de la fabrication par injection d'emballages plastiques pour les cosmétiques et la parfumerie, avec un chiffre d'affaires de 125 millions d'euros en 2007, le français Texen, dont le siège est à Brion (Ain), a fait l'acquisition de l'américain Mar-Lee Companies. Implanté à Leominster, près de Boston (Massachusetts), Mar-Lee Compagnies est spécialisé dans la fabrication de pièces techniques en plastique pour le médical et l'hygiène. Il réalise 13 millions d'euros de chiffre d'affaires et emploie 80 personnes. Si le montant de la transaction n'a pas été communiqué, il ne serait pas éloigné d'une année d'activité.

Accès aux marchés nord-américains

Voilà plusieurs années, déjà, que PSB Industries, la maison mère de Texen, installé à Annecy (Haute-Savoie), cherchait, par le biais de sa principale filiale, qui pèse 60 % du chiffre d'affaires du groupe, à prendre pied aux États-Unis. L'objectif : avoir un accès direct aux marchés nord-américains, en particulier dans le domaine du très haut de gamme et du sélectif. Toutefois, PSB et Texen ont souhaité prendre leur temps pour trouver une entreprise de taille moyenne, de culture industrielle forte et proche de la leur, affichant une rentabilité voisine de celle de l'acquéreur (aux alentours de 10 %) et disposant d'un bon outil de production. Le choix s'est arrêté sur Mar-Lee Companies, qui continuera de fabriquer ses produits propres et développera la fabrication d'emballages pour les cosmétiques et la parfumerie. Texen a prévu d'investir 1,4 million d'euros dans sa filiale et vise 7 millions de dollars de chiffre d'affaires supplémentaires d'ici à la fin 2011. Avec cette acquisition, Texen, présidé par Christian Baravaglio, qui emploie 900 personnes, rassemble huit sociétés. Six autres sont consacrées aux cosmétiques et à la parfumerie : Ceica-Gateau, à Brion, CMSI, à Attignat (Ain) et Mayet, à Pierre-de-Bresse (Saône-et-Loire), pour les produits très haut de gamme ; Rose, à Béligneux-Bressolles (Ain), pour les produits standards ; CCM, à Izernore (Ain), pour la métallisation, la décoration et le parachèvement ; enfin, Toluca, au Mexique. Exception dans le groupe, SR2P, installée à Brion, fabrique des pièces techniques pour l'industrie automobile.

Désinvestissement

S'il en constitue la principale entité, Texen n'est pas la seule composante emballage du groupe PSB Industries. Avec CGL Pack, l'industriel de Haute-Savoie est aussi présent dans le thermoformage sur mesure à destination de l'agroalimentaire et de l'industrie. L'activité de CGL Pack, qui emploie 240 personnes, est répartie sur deux sites, Metz-Tessy (Haute-Savoie) et Lorient (Morbihan). Le thermoformeur vient de céder aux cadres de l'entreprise une filiale, Relais Industrie, implantée à Seynod (Haute-Savoie), qui réalise 3 millions d'euros avec 34 employés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Economie circulaire

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Le Parlement a définitivement adopté le projet de loi Climat et résilience. Les articles 11, 11 bis et 12 concernent plus particulièrement les emballages avec des échéances en 2025 ou en 2030. - Le[…]

Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

Exclusif

Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

L’empaquetage de l’Arc de triomphe est lancé

Profession

L’empaquetage de l’Arc de triomphe est lancé

Progroup bat un record dans l’ondulé

Carnet

Progroup bat un record dans l’ondulé

Plus d'articles